Photo Mathieu BorieRencontre avec Mathieu, ancien stagiaire dans un ESAT

 

Actuellement consultant en achat, Mathieu Borie a éffectué un stage au sein de l’ESAT L’Envol pendant ses études en 2017.

Un stage trouvé par le biais de Solistages, un projet qui a pour ambition de développer le nombre de stages réalisés en EA/ESAT ainsi que leur impact sur l'emploi des personnes en situation de handicap.

Il nous parle de son expérience.

 

 

Présente toi

Je m’appelle Mathieu BORIE, j’ai 24 ans et j'habite à Issy Les Moulineaux.

J’ai terminé mes études depuis novembre 2020. Pour retracer mon parcours j’ai tout d’abord réalisé un DUT Techniques de commercialisation. Ce premier diplôme m’a permis de confirmer mon intérêt pour le monde du commerce. J'ai donc continué mes études en passant des concours d’admission parallèle pour entrer en école de commerce. J’ai intégré l’IESEG School of Business en programme grande école anglais en 3ème année. Ensuite pour mon master j’ai décidé de m’orienter vers l’alternance et le métier de commercial. J’ai donc opté et obtenu le master Management et Ingénierie Commercial de l’IESEG. Après avoir exercé le métier de commercial pendant 2 ans j’ai souhaité découvrir le métier d’acheteur, ce pourquoi j’ai passé le concours du master Management des Achats Internationaux et Innovations de KEDGE que j’ai obtenu en alternance pendant 14 mois.

Comment et avec quels moyens as-tu trouvé ton stage ?

J’ai réalisé mon stage de 3ème année grâce à Solistages. En effet je souhaitais réaliser un stage dans l’économie sociale et solidaire et le secteur protégé, ce pourquoi je cherchais une expérience dans un ESAT ou une Entreprise Adaptée. Après avoir fait des recherches sur internet je suis arrivé sur une offre de stage pour un ESAT proche de chez moi à travers Solistages.

Est-ce que tu connaissais Solistages avant ?

Non je ne connaissais pas du tout Solistages avant d’avoir cherché.

Qu’est-ce qui t’as poussé à aller faire un stage dans un ESAT ?

Lors de mon DUT Techniques de Commercialisation nous avions visité un ESAT et cela m’avait marqué, je n’en n’avais jamais entendu parler avant et en découvrant le principe j’ai trouvé cela très intéressant d’associer le business pour servir une cause. C’est pourquoi j’ai été très curieux et j’ai voulu mieux comprendre le fonctionnement mais aussi voir toutes les possibilités qui pouvaient s’offrir. Dans nos études on nous parle de plus en plus de RSE/CSR et de l’économie solidaire pour nous sensibiliser et je trouve la démarche très intéressante. Par ailleurs, je trouvais aussi très original de faire un stage dans un ESAT ce qui me permettait de me démarquer.

Comment s’est passé ton stage ?

Mon stage s'est très bien passé. En effet j’ai été accueilli dans une association et notamment dans ces deux ESAT (L'Envol et Jean Pierrat) j’ai pu apprendre beaucoup de choses et partager de bons moments avec les équipes. Cela m’a également permis d’ouvrir les yeux sur l’économie sociale et solidaire. J’ai énormément apprécié la multitude de possibilités et de diversité que propose un ESAT, étant curieux j’ai pu voir de nombreuses activités et cela m’a permis de ne pas m’ennuyer.

Que retiens-tu de cette expérience ?

Aujourd’hui je retiens avant tout de bons souvenirs et des rencontres, cette expérience m’a beaucoup sensibilisé et a changé mon regard sur le handicap. Aujourd’hui en tant qu’acheteur j’essaye dans la mesure du possible de favoriser ces secteurs lors d’appels d’offres notamment sur les critères RSE mais aussi de défendre les valeurs et capacités. Par ailleurs, pour certains marchés nous réservons les prestations à des ESAT ou Entreprises Adaptées. Lors de mon alternance j’ai pu confier des prestations de plateaux repas à des ESAT lors d’évènements, également travailler avec Café Joyeux qui disposait d’un corner dans l’enceinte de l’entreprise et imposer à notre fournisseur de multiservice de sous-traiter l’entretien des espaces verts à des ESAT également.

Recommanderais-tu ce genre de stage à un autre étudiant ? Si oui, pourquoi ?

Oui je recommanderai entièrement ce genre de stage à d’autres étudiants, cela permet de voir les choses différemment et d’évaluer toutes les possibilités qu’offrent ces structures. Il n’y a qu' à gagner à faire un stage en ESAT ou EA à la fois sur le plan humain que professionnel.

Est-ce que le stage t’a apporté des opportunités pour l'avenir ?

Je ne sais pas si on peut dire que ce stage m’a apporté des opportunités pour l’avenir, en tout cas, systématiquement à chaque entretien d’embauche par la suite, on m’a posé des questions sur mon expérience en ESAT. Les recruteurs étaient assez surpris qu’un « jeune » s’intéresse à ce secteur et souhaitaient d’ailleurs en savoir plus car ils ne connaissaient pas vraiment ces structures.

De plus, aujourd'hui, travaillant dans les achats je m’attache à travailler dans des directions des achats où les secteurs protégés font partie de la stratégie et ne sont pas seulement là juste pour dorer l’image de l’entreprise. Je m’efforce également lorsque j’entends des collègues parler de prestations qui pourraient être réalisées par des ESAT ou EA de leurs en parler et de les inciter à se renseigner.

 

photo sasha regentRencontre avec Sasha, ancienne stagiaire dans un ESAT

Aujourd'hui étudiante en Master Communication/Marketing digital, Sasha a effectué son stage de dernière année de Bachelor   au sein de l'ESAT L'Envol situé à Mantes-La-Ville (78).

Un stage trouvé par le biais de Solistages, un projet qui a pour ambition de développer le nombre de stages réalisés en EA/ESAT ainsi que leur impact sur l'emploi des personnes en situation de handicap.

Elle nous parle de son expérience.

 

 

Présente-toi 

Je m'appelle Sasha REGENT, âgée de 25 ans et j'habite à Cormeilles en Parisis. Pour l'année 2020-2021, j'ai voulu continuer mes études en master en me spécialisant dans la communication/marketing digital en alternance.

Comment et avec quels moyens as-tu trouvé ton stage à l'ESAT l'Envol et l'ESAT Jean Pierrat ?

C’est avec l’outil Indeed que j’ai pu trouver cette offre de stage pour ma fin de 3ème année.

Est-ce que tu connaissais Solistages avant ?

Je ne connaissais pas du tout Solistages avant mes recherches.

Qu'est-ce qui t'as poussé à aller faire un stage dans un ESAT ?

L'offre de stage était en adéquation avec ce que je recherchai dont les missions proposées. De plus, j'exprime un grand intérêt pour les organismes spécialisés dans le domaine du handicap. Pour moi c'était une opportunité de savoir comment les associations de ce type fonctionnaient et aussi de connaître le quotidien des personnes en situation d'handicap.

Comment s'est passé ton stage ?

Ce stage s’est très bien passé. J'ai été agréablement surprise de la bienveillance qui était présente au sein des équipes, que cela soit dans le service de Direction ou dans les ateliers.
J'ai eu la chance d'être souvent en contact avec les travailleurs en situation de handicap, j'ai donc énormément échangé avec eux et participé aux différents ateliers de l'ESAT.
Monsieur KAIYM, mon tuteur de stage, m'a très bien encadrée et conseillée lors de cette période de stage, et je lui en remercie encore.
Concernant les missions, il y a eu un chamboulement lié à l'arrivée de la COVID, c'est-à-dire que certaines missions n'ont pas pu se faire, comme l'organisation de l'évènement « Duoday » en Mars 2020.
Cependant, d'autres missions ont été faites en plus, comme contacter les entreprises partenaires de l'ESAT, ce fut une bonne expérience pour me sentir plus à l'aise au téléphone, qui n'est pas chose facile en général.
Il s’agissait de ma première expérience professionnelle, où je me suis sentie bien entourée et à l'aise.

Que retiens-tu de cette expérience ?

Je qualifierais cette expérience d'humaine.
Je me suis rendu compte que ces organismes de ce type devraient être plus reconnus afin de sensibiliser aux maximum la société. Plusieurs fois j'ai pensé à changer de domaine d'activité pour justement apporter du soutien, car ces personnes ont besoin d'énormément d'aide de la part des organismes, de la société et de l'Etat.

Recommanderais-tu ce genre de stage à un autre étudiant ? Pourquoi ?

Oui sans hésitation ! Il s’agit d’une bonne expérience enrichissante pour tout étudiant. En effet, c’est une occasion pour découvrir un domaine qui n’est pas forcement connu du grand public et peut être se sensibiliser au handicap par la suite. Je suis convaincue que dans une structure comme celle-ci, où règne la bienveillance, il n’y a aucun problème pour que n’importe quel étudiant soit bien intégré et bien suivi.

Un mot pour la fin, une réaction ?

Je souhaite remercier tout le personnel de l'ESAT l'Envol et les travailleurs pour leur accueil chaleureux, le temps qui m'a été accordé.

Je remercie aussi Monsieur KAIYM pour son accompagnement, sa bienveillance et son encouragement.

 

Les gagnants du Challenge SoliTudiant 2021 sont...

 

Le jeudi 25 juin 2021, quatre équipes ont été récompensées lors de la grande finale du Challenge SoliTudiant. Ce concours étudiant national, organisé par l’association Handicap Travail Solidarité, permet à des ESAT/EA* et à des groupes d’étudiants de réaliser ensemble des projets pour améliorer les conditions de travail ou développer l'activité des structures adaptées. À la clé, des dotations de 5 000 à 30 000 € remises aux structures lauréates, afin de mettre en place les projets.

Lors de cette finale organisée en visio-conférence, 6 groupes finalistes ont présenté leurs projets à un jury de professionnels partenaires de l’événement et acteurs du handicap. La mission du jury était de taille : sélectionner les projets les plus aboutis, impactants et les plus viables. Rencontre avec les quatre équipes lauréates.

 

1er prix : l’Ecole Nationale d'Ingénieurs de Metz et l'ESAT "Les Ateliers de la Forêt" à Pouillon (51)

Dotation financière de 30 000 €

Ecam Rennes

Le projet récompensé est la création d'une activité de maraîchage au sein de l'ESAT, en partenariat avec le Stade de Reims. Celui-ci mettra à disposition ses terrains de football non utilisés, pour alimenter ses cuisines en fruits et légumes frais.

Un moyen pour l'ESAT de diversifier ses activités, et de créer un partenariat au long terme. "Ce prix est énorme pour nous ! Le défi a été passionnant, nous sommes très émus", confiait Loïc Flamand, directeur du Pôle Travail et Insertion professionnelle de l'ESAT "Les Ateliers de la Forêt". Du côté des étudiants, la satisfaction est forte également : "nous sommes très contents pour l'ESAT et les travailleurs en situation de handicap ".

Outre le caractère innovant de cette activité, le jury a été particulièrement été séduit par la précision de l'étude réalisée et par l'intérêt des travailleurs pour ce nouveau projet.

 

 

2ème prix : le Centre de Formation Sup Saint-Joseph La Salle à Dijon et l'Entreprise Adaptée ETP Synergie (39)

Dotation financière de 25 000 € Photo équipe 233

L'équipe lauréate a travaillé sur le développement commercial d'activités de maraîchage, arboriculture et horticulture de "La Ferme du Creux Vincent" à Fourcherans (39), gérée par l'ETP Synergie. 

L'enjeu est important pour la structure adaptée : malgré l'engagement et le travail réalisé par les professionnels et les travailleurs, le résultat financier de l'activité maraîchage est à ce jour déficitaire. L'équipe a étudié plusieurs pistes pour un retour à l'équilibre financier. "C'est génial, on va pouvoir mettre en place tout ce qui était prévu ! " s'exclamaient Laura, Andréa et Sarah, étudiants en Bac + 4 "Management de projet en communication et marketing".

Pour couronner cette victoire, une seconde bonne nouvelle a été annoncée en direct par Gilles Grosperrin, directeur de l'entreprise adaptée : grâce à la dotation remportée, une étudiante de l'école va être recrutée en alternance comme chargée de communication au sein de l'ESAT.  "Avec ce recrutement, on met en application ce qui était préconisé dans le plan de d'action des étudiants ! Le challenge est très enrichissant, car les étudiants apportent un regard neuf, du dynamisme et ont une vraie envie de faire progresser nos structures. C'est une vraie aventure humaine !"

 

3ème prix : l’EM Lyon Business School et l'ESAT Hélène Rivet à Lyon (69)

Dotation financière de 20 000 €

Photo groupe 219 Challenge SoliTudiantL'équipe a travaillé sur la création, la promotion et la commercialisation d'une marque de chocolat bio. L'ESAT Hélène Rivet dispose depuis plusieurs années d'un laboratoire de fabrication de fruits secs enrobés de chocolat BIO. Depuis quelques années, il  souhaitait développer sa communication et sa commercialisation.

Une étude complète et des préconisations sur les circuits de distribution à privilégier ont été menées, en impliquant les travailleurs en situation de handicap dans le choix du nom pour la marque.

Etudiants à l'Ecole de Management de Lyon, Perrine, Maxime et Eulalie sont ravis : "c'est une très belle expérience, une superbe aventure. Merci aussi à Companieros pour la formation Handimanagement, qui nous a permis de mieux appréhender le handicap".

C'est d'ailleurs leur implications, leur énergie et leur proximité avec les travailleurs de l'ESAT qui a séduit le jury.

 

 

Prix coup de coeur de la transition écologique handi-solidaire : l’Ecole Centrale de Nantes et l'ESATCO d'Orvault (44)

Dotation financière de 5 000 €Photo équipe 230 Challenge SoliTudiant

Le projet : réaliser une étude de faisabilité d'une activité éco-solidaire avec l'ESAT de la Cholière à Orvault : la mise en place d'équipe de maraîchage urbain chez les particuliers, pour intégrer la dimension solidaire dans les projets de maraîchage en ville.  Plusieurs solutions ont été présentées : des potagers sur les terrains de la ville ou encore dans des bacs potagers construits par l'ESAT.

Le jury a été convaincu par "cette belle réflexion innovante, et la volonté de l'équipe de trouver d'autres solutions pour l'avenir. Il est beau de voir que les dirigeants de demain portent cette dimension solidaire et écologique".

Car l'objectif du Challenge est bien là, comme le rappelle le président d'HTS Damien Demoor : "le but est de créer un lien fort entre les étudiants et les EA-ESAT, les "marquer à vie" afin qu'ils oeuvrent pour un monde meilleur".

 

Vous travaillez en EA-ESAT et êtes tentés par l'expérience ? Rejoignez-nous pour la 7ème édition ! Pour en savoir +, une réunion d'information est organisée le mercredi 7 juillet de 11h à 12h pour les écoles, et de 14h à 15h pour les ESAT. Inscrivez-vous en cliquant ici .

 

 

 

 

Avec le soutien de nos partenaires

 bebe  bebe  bebe bebe   bebe  bebe  region pays de la loire

Une étudiante nous parle de la formation Handimanagement

Etudiante en 1ère année à l’IUT TC de Moulins, Laurene Ange-Maeva Edoukou fait partie d’une cordée de la formation Handimanagement de Companieros. Elle nous livre son ressenti sur cette expérience.

 

Pouvez-vous vous présenter ?

Je suis Laurene Ange Maeva EDOUKOU, j’ai 23 ans. Je suis Étudiante à l’IUT TC de Moulins, en 1ère année du DUT Techniques de Commercialisation.

Comment avez-vous entendu parler de la formation Handimanagement ? Pourquoi avoir suivi cette formation ?

J’en ai entendu parler par notre mentor durant le challenge Solitudiant. J’ai décidé de suivre cette formation car elle est très instructive à plusieurs niveaux. Elle développe notre vision et notre état d’esprit sur plusieurs sujets sensibles dans notre société et sur le monde professionnel, où le handicap est encore très souvent peu pris en compte.

Que vous a apporté cette formation ?

Elle m’a aidée à en savoir plus sur le handicap dans sa globalité et sur les personnes en situation de handicap : comment appréhender les différents types de handicap et certaines situations, comment vivre avec les personnes en situation de handicap... Mais aussi comment prendre en compte leur bien-être et leurs droits.

Que retirez-vous de cette expérience ?

Cela m’a permis d’avoir un autre regard sur mon avenir professionnel : j’ai maintenant beaucoup plus envie de travailler avec des entreprises adaptées et respectueuses des conditions, qui prennent en compte les droits et le bien-être des personnes en situation de handicap.

Cette formation est pertinente dans le cadre de nos études car elle va me permettre d’améliorer mes relations avec des personnes se trouvant dans une situation de handicap plus aisément. Elle est également un plus pour le Challenge SoliTudiant, étant donné que notre projet implique des personnes en situation de handicap et leur insertion dans un milieu professionnel.

En bref, je recommande fortement la formation Handimanagement !

 

Cette formation a été financée par l'entreprise RS Components, une entreprise engagée sur le sujet du handicap en entreprise mais aussi sur beaucoup d'autres sujets d'actualité. Merci à elle d'avoir permis à Laurene Ange Maeva et à bien d'autres étudiants de suivre cette formation si enrichissante.

➡️ Etudiants, vous êtes intéressés par cette formation ? Parlez-en à votre école/structure.

➡️ Ecoles, vous voulez sensibiliser vos étudiants au handicap avec une formation ? Contactez :

Nos réunions d'information pour les EA/ESAT et les écoles/universités

 

Vous travaillez dans une EA/ESAT, ou vous êtes formateur en université ou école supérieure ? Nous vous proposons des réunions d'information pour découvrir :


Graphisme Bleu De Repère De Contrôle Symbole De Coutil, Illustration De  Vecteur D'icône De Coutil Illustration de Vecteur - Illustration du  positif, coutil: 143227416Le challenge SoliTudiant
Graphisme Bleu De Repère De Contrôle Symbole De Coutil, Illustration De  Vecteur D'icône De Coutil Illustration de Vecteur - Illustration du  positif, coutil: 143227416SoliStages, notre dispositif pour développer le nombre de stages/ alternance réalisés en EA/ESAT
Graphisme Bleu De Repère De Contrôle Symbole De Coutil, Illustration De  Vecteur D'icône De Coutil Illustration de Vecteur - Illustration du  positif, coutil: 143227416Nos outils de sensibilisation au handicap
Graphisme Bleu De Repère De Contrôle Symbole De Coutil, Illustration De  Vecteur D'icône De Coutil Illustration de Vecteur - Illustration du  positif, coutil: 143227416La formation Handimanagement, proposée par notre partenaire Companieros

Pour en savoir plus, assistez à nos réunions de présentation en visio, avec un temps d’échange pour répondre à vos questions.

 

 

Inscription obligatoire afin de recevoir le lien pour assister à la réunion d'information sur ZoomPro en cliquant sur les liens ci-dessous :

 

EA/ESAT :

Mecredi 2 juin ou 7 juillet de 14h à 15h

 

ECOLES :

Jeudi 03 juin de 11h à 12h

Jeudi 03 juin de 14 à 15h

Vendredi 11 juin de 11h à 12h

Mercredi 07 juillet de 11h à 12h

 

 

 

 

Finalistes Challenge SoliTudiant 2021

Découvrez les 6 finalistes du Challenge SoliTudiant 2021 !

 

Organisé par HTS, le challenge SoliTudiant est un concours étudiant national qui permet aux étudiants de répondre à une problématique rencontrée dans des structures adaptées. Lors de cette 6ème édition, 25 groupes ont travaillé sur des projets déposés par des entreprises adaptées et ESAT.

Après plusieurs mois de travail, 6 finalistes ont été séléctionnés par notre jury de présélection. Ils défendront leur projet en visioconférence face à un jury de professionnels lors de la grande finale le 24 juin prochain !

 

Et les finalistes sont ...

 

L'Ecole Nationale d'Ingénieurs de Metz - ENI Metz - ENIM avec l'ESAT les Ateliers de la forêt (51)

Equipe 241 ENI Metz - Challenge SoliTudiant 2021L'étude porte sur la création d'une activité de maraîchage inclusive (projet n°241). Ce projet est né d'une proposition du stade de Reims  : mettre à disposition ses terrains de football non utilisés, pour alimenter ses cuisines en fruits et légumes frais.

L’ESAT de Pouillon a souhaité se positionner sur cette nouvelle activité, afin de diversifier ses activités. Un groupe de cinq étudiants en 3ème année à l’Ecole Nationale d’Ingénieurs de Metz (ENIM) a travaillé sur ce projet avec l'ESAT.

 

L'Emlyon Business School avec ALGED et l'ESAT Hélène Rivet (69)

Alged Produits AmandesLe groupe a a travaillé sur la création, la promotion et la commercialisation d'une marque de chocolat BIO (projet 219). Situé à Lyon, l'ESAT Hélène Rivet dispose depuis plusieurs années d'un laboratoire de fabrication de fruits secs enrobés de chocolat BIO. Depuis quelques années, il  souhaitait créer une marque BIO et les outils de communication associés (hors packaging, déjà créé).

Une étude complète et des préconisations sur les circuits de distribution à privilégier ont été menées.

 

 

La Centrale Nantes avec Esatco Atlantique d'Orvault (44)

Agriculture urbaineCette étude consistait à réaliser une étude de faisabilité sur une activité éco-solidaire avec l'ESAT de la Cholière à Orvault : la mise en place d'équipe de maraîchage urbain chez les particuliers, pour intégrer la dimension solidaire dans les projets de maraîchage en ville (projet n°230) .

Avec une équipe de travailleurs en situation de handicap et les partenaires existants, il s'agirait d'animer, d'organiser et d'entretenir le potager "à la maison", le compostage, le poulailler, la ruche...

 

 

Sup' Saint Joseph - La Salle Dijon avec l'ESAT Habilis de Dijon (21)

ESAT Habilis Dijon Pole GraphiqueLes étudiants  ont travaillé sur le développement et la diversification des activités du pôle graphique de l'ESAT Habilis (projet n°237). Celui-ci regroupe une imprimerie, un atelier de sérigraphie et un atelier d'encadrement de tableaux. Ses activités sont peu connues à ce jour, et la crise liée au Covid a ralenti son activité. 

L'étude menée par 5 étudiants vise à développer sa visibilité et trouver des marchés de "niche" auprès de donneurs d'ordres locaux.

 

 

 

 

Sup' Saint Joseph - La Salle Dijon avec l'EA ETP Synergie à Dole (39)

Equipe 233 Sup St JosephLe projet n°233 visait au développement commercial des activités maraîchage, arboriculture et horticulture de "La Ferme du Creux Vincent", dénomination commerciale du secteur agricole d'ETP Synergie. 3 domaines d'activités ont été développés : le maraîchage, l'arboriculture et l'horticulture.

A ce jour, malgré l'engagement et le travail réalisé par les professionnels et les travailleurs ESAT, le résultat financier est durablement déficitaire. Afin d'atteindre l'équilibre économique concernant l'activité agricole, le projet consistait à analyser le contexte sous forme d'une analyse stratégique type SWOT, et rédiger un plan d'actions à suivre.

 

 

Oxytalis Formations avec l'ESAT APEI l'envol à Castelnau Le Lez (34)

Offre Lunchbox ESATDans le cadre du projet 225, le groupe a étudié la mise en place et le développement de la vente de lunch box produites par l'atelier cuisine. Situé dans une zone d'activités avec de nombreuses entreprises, L'ESAT propose une activité restauration très diversifiée sur 3 sites différents : 2 self services, 2 cuisines centrales, 1 activité de plateaux repas. Avec la conjoncture actuelle, l'activité des plateaux repas (commandés pour des réunions ou formations) a chuté. Afin de combler cette perte, le projet à court terme est de proposer aux salariés des entreprises de la zone d'activités des lunch box pour leur déjeuner.


A plus long terme, l'ESAT a le projet d'ouvrir le self de l'établissement aux salariés des entreprises voisines. Une étude de marché a également été réalisée sur ce projet.

 

Félicitations aux étudiants et aux EA/ESAT finalistes, mais aussi un grand bravo à tous ceux ayant participé ! A l’issue de cette finale, les établissements lauréats recevront entre 20 000 et 30 000 euros pour mettre en œuvre le projet réfléchi avec les étudiants. Restez connectés, les résultats seront annoncés fin juin sur nos réseaux sociaux !

Vous êtes intéressés pour participer à l'édition 2022 du Challenge SoliTudiant ? Contactez-nous, ou inscrivez-vous à nos sessions d'information

Pour plus d'infos : solitudiant@hts-france.org / 07 52 64 81 33

 

Rencontre avec Johan, ambassadeur handimanager

Étudiants ou professionnels en activité, nos ambassadeurs handimanagers sont le lien entre le secteur adapté et le monde de l’entreprise. Formés aux enjeux du handicap en entreprise par l'organisme de formation Companieros, ces acteurs et actrices du changement mènent, aux côtés de l’association Handicap Travail Solidarité, des actions dans toute la France.

Leur objectif : contribuer à l'insertion professionnelle des personnes en situation de handicap. Animer des sensibilisations au handicap, faire connaître le Challenge SoliTudiant ou accompagner des étudiants dans ce cadre, mais aussi sensibiliser leur entourage personnel et professionnel au handicap… Leurs missions sont variées.

Parmi eux, Johan Guénon-Perin nous fait part de son expérience de mentor lors du Challenge SoliTudiant. Rencontre.


Pouvez-vous présenter en quelques mots ?

Je m'appelle Johan, je suis un ingénieur de 33 ans qui travaille aujourd'hui dans la gestion de projet RH au Siège de l'ONG Handicap International.


Depuis combien de temps êtes-vous ambassadeur Handimanager ? Pourquoi avoir rejoint le réseau ?

C'est ma 2ème année d'échange avec HTS. J'ai rejoint l'équipe de bénévoles parce que j'ai trouvé ça très bien de la part d'HTS et de Companieros d'assurer une continuité auprès des Ambassadeurs Handimanager et d'animer un réseau. Parce que j'ai conscience de la force du collectif et parce que je trouve la ténacité d'HTS remarquable. Et plus largement parce que l'on ne s'engage jamais assez sur des sujets comme ceux-là.


Comment avez-vous apporté votre aide ?

Je participe au jury régional pour le challenge SoliTudiant et j'accompagne les étudiants : l'année dernière en relecture / conseil sur leurs présentations orales pour la finale & cette année en mentorat d'un groupe d'étudiants.


Quels conseils donneriez-vous à des personnes qui souhaiteraient s'engager pour le handicap ?

Foncez ! Le plus dur c'est de se lancer dans l'inconnu, mais la force du format HTS c'est que chacun s'engage avec son niveau de disponibilité, et pour cela un grand MERCI !

Ouverture corner invendus alimentaires Brigade antigaspi solidaire
Ouverture corner invendus alimentaires Brigade antigaspi solidaire

Ouverture du 1er corner anti-gaspi et solidaire à Nantes !

En partenariat avec le Auchan Sillon à Saint Herblain (44), HTS ouvrira le 26 mai prochain un concept inédit en France : un circuit ultra-court de revalorisation d’invendus alimentaires récupérés au sein de la grande surface. Transformés sur place, les produits gourmands antigaspi et handi-solidaires seront en vente sur place. 

 

Lutter contre le gaspillage alimentaire en grande surface

HTS occupera un après-midi par semaine l’espace snacking du Auchan Sillon Saint Herblain pour proposer une offre gourmande de produits anti-gaspi et handi-solidaires. L’objectif : apporter une solution aux grandes surfaces pour lutter contre le gaspillage alimentaire, via des projets d’insertion de personnes en situation de handicap.

Une belle occasion de sensibiliser à deux enjeux majeurs : l’emploi des personnes en situation de handicap et la revalorisation de denrées alimentaires encore consommables ! 

Une brigade de choc ! 

Brigade anti gaspi solidaire travailleur handicapTous les mercredis après-midis, l'espace snacking de la grande surface sera décoré aux couleurs de la Brigade anti-gaspi et solidaire. Les clients pourront découvrir sur place la transformation des invendus de pain et fruits/légumes du jour et de la veille par une brigade de 4 travailleurs en situation de handicap de l'ESAT de la Cholière à Orvault, accompagnés de leur monitrice.

Ces aliments sont récupérés, transformés et vendus directement sur place ! Ce concept de circuit ultra-court permet également aux travailleurs de pouvoir évoluer dans l’atelier d’Auchan et d’échanger avec les clients de la grande surface.

Smoothies, cookies moelleux, salades de fruits, cakes aux fruits, toutes ces recettes seront issues des produits du jour et de la veille dit impropres à la consommation, mais toujours consommables et délicieux. L’avantage ? Des recettes sans cesse renouvelées en fonction des invendus du moment !

 


Vous souhaitez en savoir plus sur cette initiative à fort impact social et environnemental ?

Rencontrez-nous tous les mercredis après-midis de 14h30 à 18h30 (du 26 mai jusqu’à fin juillet) à l'espace snacking d'Auchan SIllon à Saint-Herblain. Ou contactez-nous au 06 28 65 01 29 / solifoodwaste.communication@hts-france.org



Peggy Vasseur ambassadrice handimanager coach benevole SoliTudiant
Peggy Vasseur ambassadrice handimanager coach benevole SoliTudiant

Rencontre avec Peggy, ambassadrice handimanager

Étudiants ou professionnels en activité, nos ambassadeurs handimanagers sont le lien entre le secteur adapté et le monde de l’entreprise. Formés aux enjeux du handicap en entreprise par l'organisme de formation Companieros, ces acteurs et actrices du changement mènent, aux côtés de l’association Handicap Travail Solidarité, des actions dans toute la France.

Leur objectif : contribuer à l'insertion professionnelle des personnes en situation de handicap. Animer des sensibilisations au handicap, faire connaître le Challenge SoliTudiant ou accompagner des étudiants dans ce cadre, mais aussi sensibiliser leur entourage personnel et professionnel au handicap… Leurs missions sont variées.

Parmi eux, Peggy Vasseur nous fait part de son expérience de mentor lors du Challenge SoliTudiant. Rencontre.


Pouvez-vous présenter en quelques mots ?

Je m’appelle Peggy Vasseur. J’ai un parcours professionnel ayant comme fil rouge les relations humaines, le changement et la formation. Aujourd’hui, j’oriente ma carrière vers l’accompagnement et le coaching.


Depuis combien de temps êtes-vous ambassadeur/ambassadrice Handimanager ?

C’est ma première année et je suis ravie.


Pourquoi avoir décidé de devenir ambassadrice handimanager ?

Aujourd’hui, le handicap commence à être pris en compte par certaines entreprises et c’est très bien. Il reste encore un long chemin à parcourir pour que cela soit parfaitement intégré au fonctionnement de toutes les structures, et qu’il ne soit plus nécessaire d’en parler.

Cela faisait un moment que je souhaitais m’engager bénévolement dans le domaine du handicap. J’ai eu la chance que Companieros intervienne dans la structure d’un proche, et que ce dernier pense à moi quand on lui a dit qu’il était possible de s’investir avec HTS. J’ai donc participé à une réunion d’information et me voilà ! J’aime l’idée de pouvoir intervenir auprès des jeunes, de faire en sorte que cela fasse partie de leur formation et donc de leur vie.


Comment avez-vous apporté votre aide ?


Pour le moment, j’accompagne deux équipes dans le cadre des projets du challenge Solitudiant. Une des équipes participe à la mise en place d’un espace de coworking au sein d’un Esat dans la région de Lyon. L'autre doit permettre à un Esat de développer un projet de « cabane Barique » dans la région de Bordeaux, en créant une offre diversifiée et en développant un site de réservation en ligne.

Mon rôle est principalement de leur apporter un regard extérieur et ainsi de prendre du recul. J’espère sincèrement que leurs projets seront sélectionnés et présentés en finale.

Quels conseils donneriez-vous à des personnes qui souhaitent s’engager pour le handicap ?


Je leur dirais de ne pas hésiter à contacter HTS afin de connaitre les différentes possibilités d’engagement. Elles sont en effet nombreuses. Il est possible de s’investir en fonction de ses disponibilités. C'est important d’agir auprès des étudiants, car ce sont les entrepreneurs, salariés et managers de demain. Cela permet de décloisonner deux mondes qui ne devraient n’en former qu’un. C’est aussi une grande richesse de découvrir les projets des étudiants ainsi que leur enthousiasme et leur investissement

SoliFoodWaste lancement premier reseau europeen gaspillage alimentaire
SoliFoodWaste lancement premier reseau europeen gaspillage alimentaire

Rejoignez le 1er réseau européen pour l'économie circulaire et handi-solidaire !

 

La lutte contre le gaspillage alimentaire et l'inclusion des personnes en handicap sont des sujets importants pour votre organisation ? Mutualisons nos forces ! Rejoignez le tout premier réseau européen d’organisations engagées pour le développement d'une économie circulaire et inclusive !

 

Origine du réseau SoliFoodwaste  

Le réseau est né d'un double constat :
- l’Union européenne gaspille près de 20 % de sa production alimentaire ! Alors que près de 55 millions d’habitant.e.s (9,6 % de sa population) n’ont, un jour sur deux, pas la possibilité de s’offrir un repas de qualité !
- En 2020, l’Europe comptait près de 100 millions de personnes en situation de handicap. Ces dernières sont confrontées à des discriminations qui limitent leur pleine intégration dans la société et dans l’économie.

Il est donc urgent de fédérer le maximum d’acteurs autour de ces problématiques cruciales, qui comportent des enjeux tant sociaux qu’environnementaux. 

 

Outils proposés par SoliFoodwaste  

Le réseau SoliFoodWaste favorise le développement d'activités anti-gaspi et handi-solidaires. Comment ? Par la collaboration de ses membres et la mise en commun de toutes les expertises.

4 outils seront mis à disposition :

  • Un annuaire pour favoriser la prise de contact entre les membres du réseau
  • Un espace blog pour publier des informations qui peuvent inspirer les homologues européens et favoriser les échanges de bonnes pratiques
  • Un forum pour susciter l’échange entre tous les membres
  • Un espace documentation : une bibliothèque de connaissances afin de faciliter le développement d'activités circulaires et inclusives

Rejoignez-nous ! Signez la Charte du réseau et venez découvrir les outils mis à votre disposition ! 

S'inscrire au réseau SoliFoodWaste

Vous désirez (re)voir la vidéo de lancement du réseau européen SoliFoodWaste qui a eu lieu le 9 mars dernier ? 

Lors du lancement du réseau européen SoliFoodWaste avec Pour la Solidarité, des intervenants experts de la lutte contre le gaspillage alimentaire et de l'inclusion des personnes en situation de handicap ont dressé les enjeux européens majeurs en la matière :
Rob Renaerts, directeur de Coduco
Federico Camporesi, coordinateur du réseau européen chez ARFIE
Damien Demoor, président de l'association Handicap Travail Solidarité


Pour voir ou revoir les échanges de nos intervenants, c'est par ici ?

 

Lancement reseau SoliFoodWaste