Une étudiante nous parle de la formation Handimanagement

Etudiante en 1ère année à l’IUT TC de Moulins, Laurene Ange-Maeva Edoukou fait partie d’une cordée de la formation Handimanagement de Companieros. Elle nous livre son ressenti sur cette expérience.

 

Pouvez-vous présenter ?

Je suis Laurene Ange Maeva EDOUKOU, j’ai 23 ans. Je suis Étudiante à l’IUT TC de Moulins, en 1ère année du DUT Techniques de Commercialisation.

Comment avez-vous entendu parler de la formation Handimanagement ? Pourquoi avoir suivi cette formation ?

J’en ai entendu parler par notre mentor durant le challenge Solitudiant. J’ai décidé de suivre cette formation car elle est très instructive à plusieurs niveaux. Elle développe notre vision et notre état d’esprit sur plusieurs sujets sensibles dans notre société et sur le monde professionnel, où le handicap est encore très souvent peu pris en compte.

Que vous a apporté cette formation ?

Elle m’a aidée à en savoir plus sur le handicap dans sa globalité et sur les personnes en situation de handicap : comment appréhender les différents types de handicap et certaines situations, comment vivre avec les personnes en situation de handicap... Mais aussi comment prendre en compte leur bien-être et leurs droits.

Que retirez-vous de cette expérience ?

Cela m’a permis d’avoir un autre regard sur mon avenir professionnel : j’ai maintenant beaucoup plus envie de travailler avec des entreprises adaptées et respectueuses des conditions, qui prennent en compte les droits et le bien-être des personnes en situation de handicap.

Cette formation est pertinente dans le cadre de nos études car elle va me permettre d’améliorer mes relations avec des personnes se trouvant dans une situation de handicap plus aisément. Elle est également un plus pour le Challenge SoliTudiant, étant donné que notre projet implique des personnes en situation de handicap et leur insertion dans un milieu professionnel.

En bref, je recommande fortement la formation Handimanagement !

 

Cette formation a été financée par l'entreprise RS Components, une entreprise engagée sur le sujet du handicap en entreprise mais aussi sur beaucoup d'autres sujets d'actualité. Merci à elle d'avoir permis à Laurene Ange Maeva et à bien d'autres étudiants de suivre cette formation si enrichissante.

➡️ Etudiants, vous êtes intéressés par cette formation ? Parlez-en à votre école/structure.

➡️ Ecoles, vous voulez sensibiliser vos étudiants au handicap avec une formation ? Contactez :

Nos réunions d'information pour les EA/ESAT et les écoles/universités

 

Vous travaillez dans une EA/ESAT, ou vous êtes formateur en université ou école supérieure ? Nous vous proposons des réunions d'information pour découvrir :


Graphisme Bleu De Repère De Contrôle Symbole De Coutil, Illustration De  Vecteur D'icône De Coutil Illustration de Vecteur - Illustration du  positif, coutil: 143227416Le challenge SoliTudiant
Graphisme Bleu De Repère De Contrôle Symbole De Coutil, Illustration De  Vecteur D'icône De Coutil Illustration de Vecteur - Illustration du  positif, coutil: 143227416SoliStages, notre dispositif pour développer le nombre de stages/ alternance réalisés en EA/ESAT
Graphisme Bleu De Repère De Contrôle Symbole De Coutil, Illustration De  Vecteur D'icône De Coutil Illustration de Vecteur - Illustration du  positif, coutil: 143227416Nos outils de sensibilisation au handicap
Graphisme Bleu De Repère De Contrôle Symbole De Coutil, Illustration De  Vecteur D'icône De Coutil Illustration de Vecteur - Illustration du  positif, coutil: 143227416La formation Handimanagement, proposée par notre partenaire Companieros

Pour en savoir plus, assistez à nos réunions de présentation en visio, avec un temps d’échange pour répondre à vos questions.

 

 

Inscription obligatoire afin de recevoir le lien pour assister à la réunion d'information sur ZoomPro en cliquant sur les liens ci-dessous :

 

EA/ESAT :

Mecredi 2 juin ou 7 juillet de 14h à 15h

 

ECOLES :

Jeudi 03 juin de 11h à 12h

Jeudi 03 juin de 14 à 15h

Vendredi 11 juin de 11h à 12h

Mercredi 07 juillet de 11h à 12h

 

 

 

 

Finalistes Challenge SoliTudiant 2021

Découvrez les 6 finalistes du Challenge SoliTudiant 2021 !

 

Organisé par HTS, le challenge SoliTudiant est un concours étudiant national qui permet aux étudiants de répondre à une problématique rencontrée dans des structures adaptées. Lors de cette 6ème édition, 25 groupes ont travaillé sur des projets déposés par des entreprises adaptées et ESAT.

Après plusieurs mois de travail, 6 finalistes ont été séléctionnés par notre jury de présélection. Ils défendront leur projet en visioconférence face à un jury de professionnels lors de la grande finale le 24 juin prochain !

 

Et les finalistes sont ...

 

L'Ecole Nationale d'Ingénieurs de Metz - ENI Metz - ENIM avec l'ESAT les Ateliers de la forêt (51)

Equipe 241 ENI Metz - Challenge SoliTudiant 2021L'étude porte sur la création d'une activité de maraîchage inclusive (projet n°241). Ce projet est né d'une proposition du stade de Reims  : mettre à disposition ses terrains de football non utilisés, pour alimenter ses cuisines en fruits et légumes frais.

L’ESAT de Pouillon a souhaité se positionner sur cette nouvelle activité, afin de diversifier ses activités. Un groupe de cinq étudiants en 3ème année à l’Ecole Nationale d’Ingénieurs de Metz (ENIM) a travaillé sur ce projet avec l'ESAT.

 

L'Emlyon Business School avec ALGED et l'ESAT Hélène Rivet (69)

Alged Produits AmandesLe groupe a a travaillé sur la création, la promotion et la commercialisation d'une marque de chocolat BIO (projet 219). Situé à Lyon, l'ESAT Hélène Rivet dispose depuis plusieurs années d'un laboratoire de fabrication de fruits secs enrobés de chocolat BIO. Depuis quelques années, il  souhaitait créer une marque BIO et les outils de communication associés (hors packaging, déjà créé).

Une étude complète et des préconisations sur les circuits de distribution à privilégier ont été menées.

 

 

La Centrale Nantes avec Esatco Atlantique d'Orvault (44)

Agriculture urbaineCette étude consistait à réaliser une étude de faisabilité sur une activité éco-solidaire avec l'ESAT de la Cholière à Orvault : la mise en place d'équipe de maraîchage urbain chez les particuliers, pour intégrer la dimension solidaire dans les projets de maraîchage en ville (projet n°230) .

Avec une équipe de travailleurs en situation de handicap et les partenaires existants, il s'agirait d'animer, d'organiser et d'entretenir le potager "à la maison", le compostage, le poulailler, la ruche...

 

 

Sup' Saint Joseph - La Salle Dijon avec l'ESAT Habilis de Dijon (21)

ESAT Habilis Dijon Pole GraphiqueLes étudiants  ont travaillé sur le développement et la diversification des activités du pôle graphique de l'ESAT Habilis (projet n°237). Celui-ci regroupe une imprimerie, un atelier de sérigraphie et un atelier d'encadrement de tableaux. Ses activités sont peu connues à ce jour, et la crise liée au Covid a ralenti son activité. 

L'étude menée par 5 étudiants vise à développer sa visibilité et trouver des marchés de "niche" auprès de donneurs d'ordres locaux.

 

 

 

 

Sup' Saint Joseph - La Salle Dijon avec l'EA ETP Synergie à Dole (39)

Equipe 233 Sup St JosephLe projet n°233 visait au développement commercial des activités maraîchage, arboriculture et horticulture de "La Ferme du Creux Vincent", dénomination commerciale du secteur agricole d'ETP Synergie. 3 domaines d'activités ont été développés : le maraîchage, l'arboriculture et l'horticulture.

A ce jour, malgré l'engagement et le travail réalisé par les professionnels et les travailleurs ESAT, le résultat financier est durablement déficitaire. Afin d'atteindre l'équilibre économique concernant l'activité agricole, le projet consistait à analyser le contexte sous forme d'une analyse stratégique type SWOT, et rédiger un plan d'actions à suivre.

 

 

Oxytalis Formations avec l'ESAT APEI l'envol à Castelnau Le Lez (34)

Offre Lunchbox ESATDans le cadre du projet 225, le groupe a étudié la mise en place et le développement de la vente de lunch box produites par l'atelier cuisine. Situé dans une zone d'activités avec de nombreuses entreprises, L'ESAT propose une activité restauration très diversifiée sur 3 sites différents : 2 self services, 2 cuisines centrales, 1 activité de plateaux repas. Avec la conjoncture actuelle, l'activité des plateaux repas (commandés pour des réunions ou formations) a chuté. Afin de combler cette perte, le projet à court terme est de proposer aux salariés des entreprises de la zone d'activités des lunch box pour leur déjeuner.


A plus long terme, l'ESAT a le projet d'ouvrir le self de l'établissement aux salariés des entreprises voisines. Une étude de marché a également été réalisée sur ce projet.

 

Félicitations aux étudiants et aux EA/ESAT finalistes, mais aussi un grand bravo à tous ceux ayant participé !

A l’issue de cette finale, les établissements lauréats recevront entre 20 000 et 30 000 euros pour mettre en œuvre le projet réfléchi avec les étudiants. Restez connectés, les résultats seront annoncés fin juin sur nos réseaux sociaux !

 

Rencontre avec Johan, ambassadeur handimanager

Étudiants ou professionnels en activité, nos ambassadeurs handimanagers sont le lien entre le secteur adapté et le monde de l’entreprise. Formés aux enjeux du handicap en entreprise par l'organisme de formation Companieros, ces acteurs et actrices du changement mènent, aux côtés de l’association Handicap Travail Solidarité, des actions dans toute la France.

Leur objectif : contribuer à l'insertion professionnelle des personnes en situation de handicap. Animer des sensibilisations au handicap, faire connaître le Challenge SoliTudiant ou accompagner des étudiants dans ce cadre, mais aussi sensibiliser leur entourage personnel et professionnel au handicap… Leurs missions sont variées.

Parmi eux, Johan Guénon-Perin nous fait part de son expérience de mentor lors du Challenge SoliTudiant. Rencontre.


Pouvez-vous présenter en quelques mots ?

Je m'appelle Johan, je suis un ingénieur de 33 ans qui travaille aujourd'hui dans la gestion de projet RH au Siège de l'ONG Handicap International.


Depuis combien de temps êtes-vous ambassadeur Handimanager ? Pourquoi avoir rejoint le réseau ?

C'est ma 2ème année d'échange avec HTS. J'ai rejoint l'équipe de bénévoles parce que j'ai trouvé ça très bien de la part d'HTS et de Companieros d'assurer une continuité auprès des Ambassadeurs Handimanager et d'animer un réseau. Parce que j'ai conscience de la force du collectif et parce que je trouve la ténacité d'HTS remarquable. Et plus largement parce que l'on ne s'engage jamais assez sur des sujets comme ceux-là.


Comment avez-vous apporté votre aide ?

Je participe au jury régional pour le challenge SoliTudiant et j'accompagne les étudiants : l'année dernière en relecture / conseil sur leurs présentations orales pour la finale & cette année en mentorat d'un groupe d'étudiants.


Quels conseils donneriez-vous à des personnes qui souhaiteraient s'engager pour le handicap ?

Foncez ! Le plus dur c'est de se lancer dans l'inconnu, mais la force du format HTS c'est que chacun s'engage avec son niveau de disponibilité, et pour cela un grand MERCI !

Ouverture corner invendus alimentaires Brigade antigaspi solidaire
Ouverture corner invendus alimentaires Brigade antigaspi solidaire

Ouverture du 1er corner anti-gaspi et solidaire à Nantes !

En partenariat avec le Auchan Sillon à Saint Herblain (44), HTS ouvrira le 26 mai prochain un concept inédit en France : un circuit ultra-court de revalorisation d’invendus alimentaires récupérés au sein de la grande surface. Transformés sur place, les produits gourmands antigaspi et handi-solidaires seront en vente sur place. 

 

Lutter contre le gaspillage alimentaire en grande surface

HTS occupera un après-midi par semaine l’espace snacking du Auchan Sillon Saint Herblain pour proposer une offre gourmande de produits anti-gaspi et handi-solidaires. L’objectif : apporter une solution aux grandes surfaces pour lutter contre le gaspillage alimentaire, via des projets d’insertion de personnes en situation de handicap.

Une belle occasion de sensibiliser à deux enjeux majeurs : l’emploi des personnes en situation de handicap et la revalorisation de denrées alimentaires encore consommables ! 

Une brigade de choc ! 

Brigade anti gaspi solidaire travailleur handicapTous les mercredis après-midis, l'espace snacking de la grande surface sera décoré aux couleurs de la Brigade anti-gaspi et solidaire. Les clients pourront découvrir sur place la transformation des invendus de pain et fruits/légumes du jour et de la veille par une brigade de 4 travailleurs en situation de handicap de l'ESAT de la Cholière à Orvault, accompagnés de leur monitrice.

Ces aliments sont récupérés, transformés et vendus directement sur place ! Ce concept de circuit ultra-court permet également aux travailleurs de pouvoir évoluer dans l’atelier d’Auchan et d’échanger avec les clients de la grande surface.

Smoothies, cookies moelleux, salades de fruits, cakes aux fruits, toutes ces recettes seront issues des produits du jour et de la veille dit impropres à la consommation, mais toujours consommables et délicieux. L’avantage ? Des recettes sans cesse renouvelées en fonction des invendus du moment !

 


Vous souhaitez en savoir plus sur cette initiative à fort impact social et environnemental ?

Rencontrez-nous tous les mercredis après-midis de 14h30 à 18h30 (du 26 mai jusqu’à fin juillet) à l'espace snacking d'Auchan SIllon à Saint-Herblain. Ou contactez-nous au 06 28 65 01 29 / solifoodwaste.communication@hts-france.org



Peggy Vasseur ambassadrice handimanager coach benevole SoliTudiant
Peggy Vasseur ambassadrice handimanager coach benevole SoliTudiant

Rencontre avec Peggy, ambassadrice handimanager

Étudiants ou professionnels en activité, nos ambassadeurs handimanagers sont le lien entre le secteur adapté et le monde de l’entreprise. Formés aux enjeux du handicap en entreprise par l'organisme de formation Companieros, ces acteurs et actrices du changement mènent, aux côtés de l’association Handicap Travail Solidarité, des actions dans toute la France.

Leur objectif : contribuer à l'insertion professionnelle des personnes en situation de handicap. Animer des sensibilisations au handicap, faire connaître le Challenge SoliTudiant ou accompagner des étudiants dans ce cadre, mais aussi sensibiliser leur entourage personnel et professionnel au handicap… Leurs missions sont variées.

Parmi eux, Peggy Vasseur nous fait part de son expérience de mentor lors du Challenge SoliTudiant. Rencontre.


Pouvez-vous présenter en quelques mots ?

Je m’appelle Peggy Vasseur. J’ai un parcours professionnel ayant comme fil rouge les relations humaines, le changement et la formation. Aujourd’hui, j’oriente ma carrière vers l’accompagnement et le coaching.


Depuis combien de temps êtes-vous ambassadeur/ambassadrice Handimanager ?

C’est ma première année et je suis ravie.


Pourquoi avoir décidé de devenir ambassadrice handimanager ?

Aujourd’hui, le handicap commence à être pris en compte par certaines entreprises et c’est très bien. Il reste encore un long chemin à parcourir pour que cela soit parfaitement intégré au fonctionnement de toutes les structures, et qu’il ne soit plus nécessaire d’en parler.

Cela faisait un moment que je souhaitais m’engager bénévolement dans le domaine du handicap. J’ai eu la chance que Companieros intervienne dans la structure d’un proche, et que ce dernier pense à moi quand on lui a dit qu’il était possible de s’investir avec HTS. J’ai donc participé à une réunion d’information et me voilà ! J’aime l’idée de pouvoir intervenir auprès des jeunes, de faire en sorte que cela fasse partie de leur formation et donc de leur vie.


Comment avez-vous apporté votre aide ?


Pour le moment, j’accompagne deux équipes dans le cadre des projets du challenge Solitudiant. Une des équipes participe à la mise en place d’un espace de coworking au sein d’un Esat dans la région de Lyon. L'autre doit permettre à un Esat de développer un projet de « cabane Barique » dans la région de Bordeaux, en créant une offre diversifiée et en développant un site de réservation en ligne.

Mon rôle est principalement de leur apporter un regard extérieur et ainsi de prendre du recul. J’espère sincèrement que leurs projets seront sélectionnés et présentés en finale.

Quels conseils donneriez-vous à des personnes qui souhaitent s’engager pour le handicap ?


Je leur dirais de ne pas hésiter à contacter HTS afin de connaitre les différentes possibilités d’engagement. Elles sont en effet nombreuses. Il est possible de s’investir en fonction de ses disponibilités. C'est important d’agir auprès des étudiants, car ce sont les entrepreneurs, salariés et managers de demain. Cela permet de décloisonner deux mondes qui ne devraient n’en former qu’un. C’est aussi une grande richesse de découvrir les projets des étudiants ainsi que leur enthousiasme et leur investissement

SoliFoodWaste lancement premier reseau europeen gaspillage alimentaire
SoliFoodWaste lancement premier reseau europeen gaspillage alimentaire

Rejoignez le 1er réseau européen pour l'économie circulaire et handi-solidaire !

 

La lutte contre le gaspillage alimentaire et l'inclusion des personnes en handicap sont des sujets importants pour votre organisation ? Mutualisons nos forces ! Rejoignez le tout premier réseau européen d’organisations engagées pour le développement d'une économie circulaire et inclusive !

 

Origine du réseau SoliFoodwaste  

Le réseau est né d'un double constat :
- l’Union européenne gaspille près de 20 % de sa production alimentaire ! Alors que près de 55 millions d’habitant.e.s (9,6 % de sa population) n’ont, un jour sur deux, pas la possibilité de s’offrir un repas de qualité !
- En 2020, l’Europe comptait près de 100 millions de personnes en situation de handicap. Ces dernières sont confrontées à des discriminations qui limitent leur pleine intégration dans la société et dans l’économie.

Il est donc urgent de fédérer le maximum d’acteurs autour de ces problématiques cruciales, qui comportent des enjeux tant sociaux qu’environnementaux. 

 

Outils proposés par SoliFoodwaste  

Le réseau SoliFoodWaste favorise le développement d'activités anti-gaspi et handi-solidaires. Comment ? Par la collaboration de ses membres et la mise en commun de toutes les expertises.

4 outils seront mis à disposition :

  • Un annuaire pour favoriser la prise de contact entre les membres du réseau
  • Un espace blog pour publier des informations qui peuvent inspirer les homologues européens et favoriser les échanges de bonnes pratiques
  • Un forum pour susciter l’échange entre tous les membres
  • Un espace documentation : une bibliothèque de connaissances afin de faciliter le développement d'activités circulaires et inclusives

Rejoignez-nous ! Signez la Charte du réseau et venez découvrir les outils mis à votre disposition ! 

S'inscrire au réseau SoliFoodWaste

Vous désirez (re)voir la vidéo de lancement du réseau européen SoliFoodWaste qui a eu lieu le 9 mars dernier ? 

Lors du lancement du réseau européen SoliFoodWaste avec Pour la Solidarité, des intervenants experts de la lutte contre le gaspillage alimentaire et de l'inclusion des personnes en situation de handicap ont dressé les enjeux européens majeurs en la matière :
Rob Renaerts, directeur de Coduco
Federico Camporesi, coordinateur du réseau européen chez ARFIE
Damien Demoor, président de l'association Handicap Travail Solidarité


Pour voir ou revoir les échanges de nos intervenants, c'est par ici 👇

 

Lancement reseau SoliFoodWaste

 

Pierre Andrieux ambassadeur handimanager SoliTudiant Companieros
Pierre Andrieux ambassadeur handimanager SoliTudiant Companieros

Pierre nous raconte son expérience d'ambassadeur handimanager !

Étudiants ou professionnels en activité, nos ambassadeurs handimanagers sont le lien entre le secteur adapté et le monde de l’entreprise. Formés aux enjeux du handicap en entreprise par l'organisme de formation Companieros, ces acteurs et actrices du changement mènent, aux côtés de l’association Handicap Travail Solidarité, des actions dans toute la France.

Leur objectif : contribuer à l'insertion professionnelle des personnes en situation de handicap. Animer des sensibilisations au handicap, faire connaître le Challenge SoliTudiant ou accompagner des étudiants dans ce cadre, mais aussi sensibiliser leur entourage personnel et professionnel au handicap… Leurs missions sont variées.

Parmi eux, Pierre Andrieux nous témoigne de son expérience de mentor lors du Challenge SoliTudiant. Rencontre.

 

Pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?

Je suis Pierre Andrieux, élève Ingénieur économiste aux Ponts et Chaussées. Je suis aussi passionné de cyclisme et épicurien.

Depuis combien de temps êtes-vous ambassadeur/ambassadrice handimanager ?

C'est la première année que je suis engagé au côté d'HTS.

Pourquoi avoir décidé de devenir ambassadeur/ambassadrice handimanager ?

J'avais eu l'opportunité de participer à la formation Companieros sur le handicap et je ne trouvais pas pertinent de participer à une formation de ce type sans pouvoir la mettre à profit pour tenter d'avoir de l'impact. J'ai connu HTS et le rôle d'ambassadeur à une soirée organisée au siège de Companieros. C'était donc l'occasion de m'engager et de mettre en application les concepts que j'avais pu étudier lors de la formation. Je remercie d'ailleurs ici Dassault Systèmes qui m'a permis de participer à cette formation et j'en profite pour remercier Artelia qui sponsorise cette année ma formation sur l'égalité Hommes-Femmes.

Comment avez-vous apporté votre aide ?

J'ai effectué du démarchage pour le Challenge Solitudiant et j'accompagne maintenant deux équipes dans leur projet.

Quels conseils donneriez-vous à des personnes qui souhaiteraient s'engager pour le handicap ?

Je n'ai pas franchement de conseils à donner. Si des personnes veulent s'engager, alors il n'y a aucun frein et elles trouveront le moyen de s'épanouir dans leur engagement tout en participant au bien commun. Chacun peut apporter sa contribution et toute association a besoin d'hommes et de femmes pour mener à bien des projets de plus en plus ambitieux. HTS ne fait pas exception à la règle. S'engager pour le handicap c'est aussi et avant tout s'engager pour la promotion d'une société plus juste.

 

Estelle Bazireau chargée projets Ambassadeurs Handimanagers
Estelle Bazireau chargée projets Ambassadeurs Handimanagers

Rencontre avec Estelle, chargée des Ambassadeurs Handimanagers

Léa Depond a récemment quitté HTS pour de nouvelles aventures. Merci à elle pour son implication durant ces deux années. Depuis son départ, Estelle Bazireau la remplace en tant que chargée de projet chez SoliTudiant. Elle a répondu à quelques questions. Rencontre.

 

Peux-tu te présenter en quelques mots ?

Originaire de Vendée, je vis à Nantes depuis un an maintenant. J'ai rejoint l'association en septembre dernier en tant que chargée de sensibilisation en service civique. Au départ de Léa il y a maintenant un mois, l'équipe d'HTS m'a fait confiance en me proposant de reprendre ses missions.

J’ai passé un DUT carrières sociales suivi d’un Bachelor relations publiques et évènementiel. En parallèle de mes études, j’ai été bénévole au sein de diverses associations, dont le Foyer des Jeunes de Menomblet.

Quelles sont tes missions au sein d'HTS ?

Je suis chargée des Ambassadeurs Handimanagers, un réseau de bénévoles formé aux enjeux du handicap en entreprise par l'organisme de formation Companieros et animé par l’association HTS. Je coordonne également les sensibilisations au handicap auprès des étudiants.

Avec Noémie Legallic, nous travaillons aussi à l’organisation du Challenge SoliTudiant. C'est un challenge étudiant national au profit de l’emploi en ESAT (Etablissements et Services d’Aide par le Travail) et en EA (Entreprises adaptées). SoliTudiant propose aux étudiants de réaliser une étude sur un sujet défini en partenariat avec un EA/ESAT.

Qu'est-ce qui te plaît le plus dans tes missions quotidiennes ?

Les projets et les missions sont variés, ce qui ne laisse pas place à la routine ! C'est une des raisons pour lesquelles j'ai souhaité rejoindre HTS. Sur les projets SoliTudiant et SoliManager, nous sommes une joyeuse équipe composée de 4 personnes. Le travail d'équipe et la bonne ambiance au sein de celle-ci sont à mon sens une priorité.

 

Vous souhaitez en savoir plus sur notre réseau d'ambassadeurs ?

Consultez notre rubrique "Devenir ambassadeur" ou contactez Estelle Bazireau au 07 52 64 81 33.

SoliFoodWaste réseau européen anti-gaspi

Réseau européen SoliFoodWaste : visioconférence le 9 mars

 

Dans le cadre du projet européen SoliFoodWaste (mené depuis l’automne 2019), nous vous invitons au lancement du premier réseau européen d’organisations engagées contre le gaspillage alimentaire et pour l'insertion (socio)professionnelle des personnes en situation de handicap.

La visio-conférence aura lieu le mardi 09 mars, de 9h30 à 12h. L'événement est gratuit et ouvert à tous : que vous soyez représentants d'une structure dans le domaine du handicap et/ou dans le milieu anti-gaspi, de l'alimentation durable,  ou que vous soyez simplement intéressé par les thématiques traitées. Nous vous attendons nombreux !

 

Quand l'économie circulaire devient handi-solidaire

Gaspillage alimentaire et insertion (socio) professionnelle des personnes en situation de handicap, voici deux enjeux qui n’ont à priori rien à voir l’un avec l’autre, et pourtant ! Lors d'une table ronde, des expert.e.s aborderont les enjeux cruciaux dans ces deux domaines, avant de présenter le réseau européen SoliFoodWaste. 

SoliFoodWaste (SFW) a pour ambition de relever simultanément ces défis, en développant des activités économiques de revalorisation des invendus alimentaires par des personnes en situation de handicap ! Convaincu que l’impact du projet sera d’autant plus important s’il est mené collectivement, le partenariat SoliFoodWaste lance le tout premier réseau européen d’organisations engagées contre le gaspillage alimentaire et l’insertion (socio)professionnelle des personnes en situation de handicap.

 

Programme de la matinée

Le programme provisoire est consultable ci-dessous et téléchargeable en cliquant ici. Une table ronde sera suivie d'échanges avec l'audience. Cet évènement se clôturera par la présentation de la charte SoliFoodWaste, qui vous proposera d’inscrire cette thématique innovante dans le cadre des activités de votre organisation !

programme provisoire visioconference SFW 9 mars

 

Informations pratiques

Participation gratuite via une inscription en ligne avant le 01 mars 2021: https://www.pourlasolidarite.eu/fr/node/7223/register
Contact : Théo Buratti theo.buratti@pourlasolidarite.eu
Langue : français
Lien de connexion : Pour la Solidarité -PLS vous transmettra les informations de connexion par email après votre inscription.

 

 

Handicap Travail Solidarite anti-gaspi Hanso&Zede marché paysan Ecossolies
Enora (à gauche) et Estelle au Marché Paysan des Ecossolies

Rencontre avec Enora, à la chasse contre le gaspi !

 

Chargée de sensibilisation à l'anti-gaspi et au handicap au sein d'HTS, Enora (à gauche sur la photo) nous présente ses missions au quotidien. De la création à l'animation d'activités, en passant par la participation à un marché paysan pour représenter notre marque de produits anti-gaspi "Hanso & Zédé". Rencontre.

 

Enora, peux-tu te présenter ?

J'ai 22 ans, et j'ai rejoint l'association en septembre 2020, pour un service civique de 7 mois. Comme je suis en année de césure, je voulais donner de mon temps et m'engager dans une association qui a des projets concrets. Je souhaitais découvrir et me familiariser avec le monde du handicap. La lutte contre le gaspillage alimentaire me tient aussi très à coeur, étant donné ma formation d'ingénieur agronome.

 

Quelles sont tes missions au sein d'HTS ?

Je suis chargée de la sensibilisation à l’anti-gaspi et au handicap pour le projet SoliFoodWaste. C'est un projet qui revalorise des invendus de pain, fruits et légumes en cookies, confitures et compotes réalisés par des personnes en situation de handicap. Ma mission est de créer et participer à différentes activités et animations, afin de sensibiliser le maximum de personnes au monde du handicap et au gaspillage alimentaire.

Je participe également au Marché Paysan des Ecossolies à Nantes, organisé le premier mardi de chaque mois dans un lieu dédié à des projets d'économie sociale et solidaire : le Solilab. J'y tiens un stand pour présenter notre marque Hanso & Zédé, en proposant différentes gourmandises Handi-Solidaires et Zéro-Déchet (c'est d'ailleurs de là que vient le nom d'Hanso & Zédé)!

 

La sensibilisation sur un marché, en quoi cela consiste-t-il ?


Participer à ce marché permet de faire connaître notre démarche auprès du grand public et de sensibiliser les consommateurs au monde du handicap et à l’anti-gaspillage. Car oui, à partir de pain dur et de fruits abîmés, les travailleurs en situation de handicap peuvent fabriquer de délicieux cookies et des confitures. Sur le marché, nous proposons aussi des gaufres et smoothies, également réalisés à partir d'invendus.

Cela permet aussi d’être en lien avec plusieurs acteurs de l’économie sociale et solidaire, ce qui est d’autant plus motivant et stimulant ! Des épiceries vracs de la région nantaise, qui proposent aussi nos produits, relaient également notre démarche et nos valeurs.

 

Qu'est-ce qui te plaît le plus dans tes missions ?


J’apprécie énormément le fait d’être au contact des gens, de pouvoir leur expliquer notre démarche et de contribuer à changer leur regard par rapport au handicap et au gaspillage alimentaire. Le public est toujours très réceptif, ce qui est encore plus motivant et stimulant pour continuer dans cette voie et ce type de projet !

 

Si vous souhaitez rencontrer Enora (à gauche sur la photo), RDV mardi 6 avril 2021 sur notre stand au Marché Paysan à Nantes,de 16h à 19h, sous la grande halle de Solilab. Plus d'infos sur le site des Ecossolies.

 

 

Réouverture boutique antigaspi Nantes centre commercial Beaulieu
Réouverture boutique antigaspi Nantes centre commercial Beaulieu

La boutique antigaspi et solidaire rouvre ses portes à Nantes !

 

La boutique éphémère anti-gaspi et solidaire est réouverte pour 6 mois au centre commercial Beaulieu à Nantes ! L'association Handicap Travail Solidarité, qui a ouvert la boutique en octobre 2020, a confié les clés depuis le 15 janvier à l’Adapei Loire-Atlantique, pour que le projet perdure.

 

Un concept unique en France

Le concept imaginé est nouveau : collecter les invendus alimentaires du Carrefour Beaulieu pour en faire des pâtisseries, réalisées par des travailleurs en situation de handicap.

En attendant que la production des pâtisseries et en-cas salés reprenne très bientôt, l'Atelier propose des cookies, chocolats et confitures, de la charcuterie ou encore des masques.


Un click and collect de légumes est également possible, avec l’Esat de Gétigné : www.esatbiocat.fr

 


L’origine du projet

A l’origine du projet, un double objectif : sensibiliser le grand public au handicap et à la lutte contre le gaspillage. Car « L’Atelier » est né de deux constats : l’importance du gaspillage alimentaire d’une part, mais aussi le taux de chômage des personnes handicapées.


Selon vous, combien de tonnes de produits alimentaires invendus sont jetées chaque année en France ? 9 millions! Des pains encore consommables et des fruits hors calibres ou légèrement abîmés sont mis à la poubelle alors qu’ils sont encore bons…

Le taux de chômage des personnes en situation de handicap n’est pas plus réjouissant… Il est deux fois supérieur à la moyenne nationale ! A l’Atelier, ce sont des travailleurs handicapés qui participent ainsi au quotidien de la boutique.


Boutique éphémère ouverte tous les jours de 10h à 17h, jusqu’à juin 2021.

Si l’essai est concluant, une boutique permanente pourrait bien voir le jour. Vous pouvez suivre les actualités de la boutique sur son compte Instagram.

 

Louise Douillet Nuit du Bien Commun HTS novembre 2020

HTS à la Nuit du Bien Commun : Louise met la main à la pâte !

 

Handicap Travail Solidarité a été sélectionnée avec 11 autres associations pour participer à la 4ème édition de "La Nuit du Bien Commun" en novembre dernier. Lors de cette grande soirée de levée de fonds, chaque association a eu 3 minutes pour convaincre des téléspectateurs. Retour sur cette soirée avec Louise, qui a représenté l’association.

Louise, quel était l’objectif d’HTS en participant à la Nuit du Bien Commun ?

L’idée était de promouvoir et récolter des fonds pour le développement de SoliFoodWaste, notre filière de revalorisation d’invendus alimentaires en collaboration avec des structures accueillant des travailleurs handicapés. Concrètement, nous récupérons du pain et des fruits et légumes invendus, que nous transformons en biscuits, confitures et compotes.

3 minutes pour résumer le projet SoliFoodWaste et convaincre les donateurs, c’est un défi. Comment as-tu fait ?

Oui, c’est un véritable challenge de réussir à synthétiser dans un laps de temps aussi court l’ampleur d’un projet. Une fois sélectionnés pour l’événement, nous avons été mis en relation avec des coachs afin d’apprendre à convaincre un public en 3 minutes. Ce coaching a duré plusieurs mois !

Cette année, l’évènement était 100% digital à cause du COVID-19. Nous avons donc dû apprendre à convaincre en parlant à une caméra ! L’exercice n’est pas simple, mais très formateur.

Organisé par la start-up Obole, l’événement s’est déroulé en deux temps : une première soirée au théâtre Mogador à Paris fin novembre, puis une deuxième session quelques jours plus tard, en direct sur C8.

 

Qu’est-ce que ces dons vont permettre de concrétiser ?

84 donateurs ont été convaincus par le projet, et grâce à eux 30 500 € ont été récoltés à ce jour. Avec ces dons, nous allons pouvoir investir dans du matériel pour transformer des invendus de pains en biscuits. Nous pourrons ainsi augmenter notre productivité et donc employer plus de personnes en situation de handicap sur le projet. Cela permettra aussi de lutter contre le gaspillage alimentaire en revalorisant plus d’invendus !

 

Bonne continuation Louise !


Après près de deux ans chez HTS en tant que chargée du développement industriel pour Solifoodwaste, Louise a quitté l’association pour de nouvelles aventures. Merci à elle pour son implication dans les projets de l’association.

 

Et pour revoir la présentation de Louise sur C8, c’est par ici !

Louise Nuit du Bien Commun

 

Balance pas ca clip Brigade AntiGaspi Solidaire
Balance pas ca clip Brigade AntiGaspi Solidaire

Gaspillage alimentaire : un clip qui "balance" !

 

Pour fêter l'ouverture de sa boutique à Nantes, la Brigade Anti-gaspi & Solidaire a réalisé le clip "Balance pas ça", pour sensibiliser au gaspillage alimentaire. Une reprise décalée d'une chanson d'Angèle, pour tenter de faire bouger les choses, en faisant bouger les corps!

 

 

Rencontre avec Katia Tardy, responsable du projet. Peux-tu présenter rapidement tes missions chez HTS?

Je suis en charge de la partie marketing et commerciale du projet Solifoodwaste. Je cherche donc à faire connaitre notre projet anti-gaspi & handi-solidaire au plus grand nombre, et à identifier de nouveaux circuits de commercialisation pour nos produits alimentaires engagés.

Pourquoi ce clip? Comment est née l'idée?

A travers notre projet, nous souhaitons sensibiliser le grand public aux deux valeurs clés que nous défendons : la lutte contre le gaspillage alimentaire et l’insertion des personnes en situation de handicap. Nous tentons de faire évoluer les mentalités et les pratiques, à travers différentes actions. Récemment, nous avons voulu tenter une nouvelle approche : la musique ! Tentons de faire bouger les lignes, en faisant bouger les corps! 

La Brigade Anti-Gaspi&Solidaire, c'est qui au juste?

La Brigade est une équipe de choc, gourmande et inclusive. C’est une équipe de cuisiniers, composée majoritairement de personnes en situation de handicap, capable de transformer des invendus alimentaires en délicieuses recettes. Entre leurs mains passionnées et expertes, le pain de la veille devient cookie ou gaufres, et les fruits moches deviennent confitures, muffins ou tartelettes.

Comment ce clip a-t-il été réalisé?

Avec les équipes de l’ESAT de la Cholière et les membres de notre association, sur une journée entière. Sans oublier la précieuse aide de Marvyn, notre caméraman qui a réalisé bénévolement le tounage et montage de cette vidéo. Une très belle énergie pendant ce tournage ! De très bons moments passés tous ensemble devant et derrière la caméra.

 

Si vous avez aimé, n'hésitez pas à partager la vidéo ! Vous pouvez également suivre toutes les actualités de la Brigade Anti-Gaspi&Solidaire sur leur page Facebook

 

Un ambassadeur handimanager témoigne de son expérience !

 

Étudiants ou professionnels en activité, nos ambassadeurs handimanagers sont le lien entre le secteur adapté et le monde de l’entreprise. Formés aux enjeux du handicap en entreprise par l'organisme de formation Companieros, ces acteurs et actrices du changement mènent, aux côtés de l’association Handicap Travail Solidarité, des actions dans toute la France.

Leur objectif : contribuer à l'insertion professionnelle des personnes en situation de handicap. Animer des sensibilisations au handicap, faire connaître le Challenge SoliTudiant ou accompagner des étudiants dans ce cadre, mais aussi sensibiliser leur entourage personne et professionnel au handicap… Leurs missions sont variées.

Parmi eux, Romain Lebarbenchon nous témoigne de son expérience de mentor lors du Challenge SoliTudiant. Rencontre.

 

Pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?

Je m'appelle Romain Lebarbenchon, j'ai 30 ans. Je suis ingénieur en traitement automatique de la parole et je travaille pour l'entreprise Oracle Corporation.

Depuis combien de temps êtes-vous ambassadeur Handimanager ?

J'ai rejoint HTS et le réseau des ambassadeurs mi-2018, à la suite d'une communication nationale de l'association cherchant à créer ce réseau.

Pourquoi avoir décidé de devenir ambassadeur Handimanager ?

J'ai eu la chance pendant ma formation estudiantine de passer le label "handimanager" de Companieros et d'être ainsi sensibilisé à la thématique du handicap en entreprise. Lorsque, quelques années plus tard, HTS m'a contacté pour devenir ambassadeur, j'ai vu en cela une continuité et un nouveau sens donné à ce label.

Comment avez-vous apporté votre aide ?

J'ai essayé d'apporter mon aide de différentes façons. Tout d'abord en étant l'extension de l'association au niveau local: aller à la rencontre de structures (ESAT/EA) pour leur présenter l'association et le Challenge Solitudiant ; mais aussi prendre contact auprès des écoles pour inciter les étudiants à participer au challenge. Deuxièmement, en accueillant les ambassadeurs de la région et en coordonnant l'action locale. Et enfin en révisant des dossiers d'étudiant participant à la finale du Challenge Solitudiant.

Ces actions ont été possibles grâce à l'implication des autres ambassadeurs rennais.

Quels conseils donneriez-vous à des personnes qui souhaiteraient s’engager pour le handicap ?

Il n'y pas qu'une seule façon de s'engager pour le handicap mais le dénominateur commun est une profonde envie de voir les choses évoluer. Pour que les choses changent il est nécessaire d'avoir une mixité de profils, de compétences, qui, dans un effort commun, permettront de faire avancer les causes du handicap.
Je pense que tout citoyen a un rôle à jouer, à son échelle et avec les capacités qui lui sont propres. Les chantiers sont énormes et il y a beaucoup de citoyens, donc il y a une place pour vous !

Vous souhaitez en savoir plus sur notre réseau d'ambassadeurs ?

Consultez notre rubrique : https://www.hts-france.org/agir-avec-nous/devenir-ambassadeur ou contactez Léa Depond au 07 52 64 81 33.

 Rencontre avec les acteurs d'HTS

L'association Handicap Travail Solidarité vous présente ceux qui agissent à ses côtés pour l’emploi des personnes en situation de handicap.

 

Christian Avice, le "Monsieur Web" de l’association

 

Photo Christian AVICE format paysafe

Ton action avec Handicap Travail Solidarité?

Je suis développeur web au sein de l’association. J'ai assuré la mise en place, la maintenance et les évolutions des 6 sites web d’HTS et de ses différents projets, comme SoliShop, la e-boutique de produits handi-solidaires. Je m'occupe également de la gestion du parc informatique de l'association.

Ta plus grande satisfaction? 

Etre bénévole chez HTS m’apporte beaucoup : je peux pratiquer ma passion de l’informatique en lui donnant du sens, et contribuer à des projets ambitieux qui ont de l’impact sur l'emploi des personnes en situation de handicap.
S’engager au sein d’HTS, c’est aussi créer des liens avec des personnes de tous âges et horizons, porteuses des mêmes valeurs, et leur transmettre mes connaissances.

 

 

 

Périne WANNYN, en charge de la e-boutique solidaire SoliShop 

 Perine Wannyn SoliShop Handicap Travail SolidariteQuelle est ta mission au sein de l’association?

Je suis en charge de la e-boutique SoliShop, qui référence des produits locaux et artisanaux fabriqués par des personnes en situation de handicap dans des ateliers adaptés et protégés. Nous proposons sur notre marketplace plus de 400 produits handi-fabriqués: de l’épicerie fine à la mode, en passant par les boissons et le jardinage.

Avec SoliShop, nous souhaitons montrer le savoir-faire des travailleurs handicapés et sensibiliser le grand public à l’insertion des personnes en situation de handicap par le travail. Notre but est de faire connaitre et développer les ventes de plus de 30 établissements partenaires.

 

 Ta plus grande satisfaction au quotidien ?

C'est de valoriser le travail des personnes en situation de handicap, en mettant en avant leur production, et d'accompagner les EA-ESAT. Je découvre régulièrement de nouveaux établissements et de nouvelles activités.

Les visiteurs de notre site, entreprises ou particuliers, sont toujours étonnés de savoir que des structures, comme les ESAT, réalisent des productions qui nécessitent des compétences très pointues comme la vinification ou la menuiserie. J'aime montrer que les travailleurs sont formés et sont des artisans qui aiment leur métier et qui réalisent des produits de qualité.

 

Damien DEMOOR, président de l'association Handicap Travail Solidarité

Damien Demoor president Handicap Travail SolidariteComment vous est venue l'idée de créer HTS?

Mon métier consiste à développer de nouvelles activités. Il y a 8 ans, j’ai eu envie d’apporter bénévolement mes compétences professionnelles à un domaine qui, pour des raisons personnelles, m’est cher : l’emploi des personnes en situation de handicap. Un moyen pour moi d'être utile et d'apporter aux autres un peu de ce que la vie m'a donné...

Votre plus grande satisfaction?

Il y en a tellement... Je suis si heureux du développement et de l’impact d'HTS depuis ses débuts! Chaque projet avec les 300 structures adaptées/protégées que nous soutenons est chargé d'émotion.
Je suis aussi très fier d'avoir innové en alliant développement handi-solidaire et transition écologique à travers différents projets comme SolifoodWaste ...Voir le plaisir des travailleurs qui apportent, à travers ces projets, leur goutte d'eau à cet enjeu majeur et urgentissime est un grand plaisir pour moi. 
Enfin, les liens de confiance - et souvent d'amitié - créés depuis 8 ans avec nos partenaires & mécènes sont aussi majeurs à mes yeux.

 



 
Didier Bertrand entreprise adaptee Annonay challenge SoliTudiant

L’entreprise adaptée d’Annonay, lauréate du Challenge SoliTudiant 2020

 

Cette semaine, Handicap Travail Solidarité part à la rencontre de Didier Bertrand, responsable de site de l’EA d’Annonay en Ardèche, et lauréat du challenge national SoliTudiant. Avec un groupe d’étudiants de l’INP Grenoble, son entreprise a remporté le 2ème prix cette année. Témoignage.

 

Pouvez-vous nous présenter votre entreprise adaptée en quelques mots ?

Gérée par l'Adapei 07, l'EA d'Annonay s’est développée autour de plusieurs activités : la découpe de textile et de cuir (notamment pour la maroquinerie de luxe), le conditionnement et la gestion logistique. Nous employons 48 personnes, dont 41 sont en situation de handicap.

Qu’est-ce qui vous a motivé à rejoindre le Challenge SoliTudiant ?

Le travail à façon des FAG (fermetures à glissières) pour sacs à main et valise s’est développé ces dernières années dans notre entreprise : d’une seule personne sur ce secteur à ses débuts, l’effectif atteint désormais jusqu’à 10 travailleurs en situation de handicap, selon l’activité. L’organisation de l’espace de travail nécessitait des améliorations, mais il n’est pas évident de prendre du recul sur une situation lorsque l’on est pris par son activité quotidienne et que l'on doit être réactif.

Quand j’ai appris l’existence du Challenge SoliTudiant, permettant de travailler avec des étudiants sur la problématique de notre choix, j’ai tout de suite monté un dossier !

Quelles ont été vos missions durant le challenge ?

Avec Claude Larnaud, responsable de l’atelier découpe, notre rôle était d’organiser des temps d’échanges entre les étudiants et nos travailleurs, et de les mettre à l’aise afin qu’ils mènent une réflexion ensemble. Nous avions également pour mission de garder les équipes motivées !

Avec les étudiants, leur professeur, Claude Larnaud et moi-même, nous avons élaboré un cahier des charges par rapport à notre problématique rencontrée.

Quels conseils donneriez-vous aux EA/ESAT qui n’y ont pas encore participé ?

De ne pas hésiter à déposer votre dossier : dans nos structures, nous rencontrons tous à un moment des problématiques liées à l’organisation, au flux de travail et au bien-être des travailleurs. L’association HTS est également là pour vous accompagner.

Je leur conseillerais aussi de ne jamais abandonner : c’est notre 3ème inscription au Challenge depuis 2017 ! L’année dernière, nous étions aux marches du podium avec le groupe d’étudiants de l’INP Grenoble. Déçus d’arriver si près du but, nous avons décidé avec Guillaume THOMANN, enseignant référent à l’INP, de retenter l’expérience. Et cette année, nous avons obtenu la 2ème place !

Qu’est-ce que vous a apporté le Challenge ?

La dotation de 25 000 € va nous permettre d’acheter des établis et de réaménager l’espace pour optimiser les déplacements de nos travailleurs et améliorer l’ergonomie de leurs postes. Cela nous a également permis de faire découvrir le handicap aux étudiants, et de les sensibiliser à la thématique du handicap au sein de l’entreprise. C’est important !

Le souvenir qui vous a le plus marqué ?

La finale et l’annonce des résultats, dont je me rappellerai toute ma vie ! J’ai ressenti une forte émotion, j’étais heureux que tout ce travail d’équipe réalisé ensemble puisse améliorer le bien-être au travail de nos salariés. Cela représentait un aboutissement des efforts réalisés et de notre persévérance à tous !

Vous êtes intéressés par notre challenge national et souhaitez plus d’informations ? Retrouvez les informations sur le Challenge SoliTudiant ou contactez Léa Depond au 07 52 64 81 33.

Vous avez déjà un projet et souhaitez le déposer ? Vous pouvez créer un compte et déposer voter dossier en ligne jusqu’au 31 janvier 2021.

Equipe Brigade Boutique antigaspi Atelier
Equipe Brigade Boutique antigaspi Atelier

La première boutique Antigaspi et Solidaire à Nantes!

 

Inaugurée le 16 octobre à l’occasion de la journée nationale de lutte contre le gaspillage alimentaire, notre boutique éphémère anti-gaspi et solidaire vous accueille au centre commercial Beaulieu de Nantes jusqu’au 31 décembre 2020.

Une initiative unique en France

Collecter les invendus alimentaires auprès du Carrefour Beaulieu pour en faire des pâtisseries fraîches, réalisées par des travailleurs en situation de handicap. C’est le principe de « l’Atelier », première boutique de ce type en France. « Notre objectif est de sensibiliser le grand public au handicap et à la lutte contre le gaspillage », explique Katia Tardy, responsable marketing et commerciale SOLIFOODWASTE, un projet de l’association HTS - Handicap Travail Solidarité.

L'origine de la boutique antigaspi

"L'Atelier" est né d’un double constat. Premièrement, l’importance du gaspillage alimentaire, lié aux invendus. « Chaque année, 9 millions de tonnes de produits alimentaires sont jetés en France. Pains invendus, fruits hors calibres ou légèrement abîmés sont sortis des circuits alors qu’ils sont encore délicieux ! Il suffit pourtant de quelques bonnes idées pour qu’ils évitent la poubelle », précise Katia.

Ce projet vient également en réponse à la difficulté des personnes en situation de handicap à trouver un emploi. «Le taux de chômage des personnes handicapées est environ deux fois supérieur à la moyenne nationale ». En collaboration avec l’Esatco 44, 15 travailleurs handicapés participent ainsi au quotidien de la boutique, avec des salariés d'HTS. L'équipe s'est même trouvé un petit nom : La Brigade Anti-Gaspi & Solidaire

 

 La Brigade Antigaspi & Solidaire

Les pâtisseries sont préparées par des travailleurs en situation de handicap dans plusieurs structures d'Esatco Atlantique et de Passerelle pour l'emploi. "C'est bien de sortir de l'ESAT et de faire autre chose ! J'ai appris la pâtisserie", explique Alexandre. Le jeune homme travaille à la confection des cookies dans le labo boulangerie-pâtisserie du Carrefour Beaulieu.

Quant à Jeremy et Antoine, ils assurent la vente et le service en boutique. "Je suis content de servir les clients, c'est nouveau pour moi", rajoute Antoine. Formés à la pâtisserie, à l'accueil et au service, nos travailleurs ont ainsi découvert de nouveaux métiers. Cette initiative a aussi pour objectif de faire évoluer le regard du public vis-à-vis du handicap. 

 

Agir contre le gaspillage alimentaire

En plus du salon de thé où déguster de bonnes pâtisseries et boissons chaudes et fraîches (smoothies à partir de fruits frais), un coin épicerie propose également des cookies, confitures et compotes. Des ateliers de cuisine vont aussi être programmés pour apprendre des recettes antigaspi, à refaire facilement chez soi.

Pour mener à bien ces activités et pérenniser la boutique, une collecte de fonds est lancée sur Miimosa jusqu'au 30 octobre : https://www.miimosa.com/fr/projects/la-1ere-patisserie-antigaspi-solidaire-ouvre-ses-portes

 

 

Afin de faire connaître notre boutique au plus grand nombre, n'hésitez pas à nous suivre et partager les actualités de La Brigade sur LinkedInFacebook et Instagram.

Equipe Maxence Denu Challenge etudiant SoliTudiant 2020 ecole ingenieur Grenoble INP
Maxence Denu et toute l'équipe de l'INP Grenoble

Rencontre avec Maxence Denu, lauréat du Challenge SoliTudiant 2020

 

Organisé tous les ans par l’association Handicap Travail Solidarité, le challenge SoliTudiant met en relation les étudiants et les structures employant des personnes en situation de handicap. Ensemble, ils réalisent une étude pour répondre au besoin d’une Entreprise Adaptée ou d’un ESAT*.

Promouvoir des produits handi-fabriqués, développer de nouvelles filières ou résoudre une problématique interne... Les sujets sont variés. Mais toujours dans le même objectif : contribuer à l’emploi des personnes en situation de handicap.


Actuellement en école d’ingénieur à Grenoble, Maxence Denu a participé au concours cette année, avec son équipe. Il témoigne de son expérience lors de cette édition un peu particulière, réalisée en partie en visio-conférence en raison de la Covid-19. Rencontre.

 

Pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?

Je m’appelle Maxence DENU, j’ai 21 ans et je suis originaire d’Alsace. Je suis actuellement élève en deuxième année à l’école d’ingénieur Grenoble INP - Génie industriel, dans la filière « ingénierie de la chaîne logistique ».

J’ai eu la chance de participer au challenge Solitudiant lors de l’édition 2019/2020 avec 4 autres étudiantes de ma promotion : Clémence PICOT, Manon HASSELOT, Sana YAGOUB et Tassadit OURZIK.

Je suis également bénévole depuis peu sur mon temps libre dans une association qui promeut l’accès pour tous aux nouvelles technologies.

Qu’est-ce qui vous a motivé à participer au challenge SoliTudiant ?

J’ai découvert ce challenge grâce à un enseignant chercheur à Grenoble INP – Génie Industriel, Guillaume THOMANN, et j'ai immédiatement été séduit par la possibilité de découvrir un secteur que je ne connaissais que trop peu, celui des entreprises adaptées.

Être sensibilisé aux conditions de travail des personnes en situation de handicap m’a également semblé important pour enrichir mon profil. Il s’agissait pour moi d’utiliser mes diverses connaissances à travers une mission concrète pour aider des travailleurs, et peut-être même avoir un impact réel sur une entreprise en remportant le challenge.

Quel était votre sujet d'études ?

Nous avons travaillé en partenariat à l’EA d’Annonay, et plus particulièrement sur deux de leurs activités : la découpe de cuir avec des presses hydrauliques et les fermetures à glissière pour la maroquinerie de luxe.

Nos premières observations et discussions avec les salariés nous ont amené à travailler sur l’optimisation des flux au sein de l’atelier et apporter plus de bien-être aux salariés dans leurs tâches quotidiennes. Concrètement, nous avons proposé un réaménagement total d’une majeure partie de l’atelier, ainsi que des investissements dans du matériel ergonomique pour répondre à nos deux objectifs.

Quel a été votre rôle lors du Challenge ?

J’ai occupé le poste de chef de projet durant le challenge. J’ai principalement coordonné l’ensemble des efforts de chaque membre de l’équipe et je les ai accompagnés dans l’ensemble de la conception de la solution d’amélioration. J’ai également fait le lien tout au long du projet entre l’EA et notre équipe. Nous avons constamment pu compter sur les précieuses connaissances de chaque salarié et du directeur de l’EA, Didier BERTRAND, pour nous assurer que notre projet réponde bien aux besoins des travailleurs.

 

Equipe Maxence Challenge SoliTudiant EA Annonay2 

L'équipe de Maxence a travaillé sur le réaménagement de l'atelier au sein de l'entreprise adaptée d'Annonay

 

Que vous a apporté cette expérience ?

Ce projet a probablement été une des premières fois où j’ai pu appliquer aussi concrètement les enseignements théoriques que j'ai suivi à l'école. Le travail d'optimisation de l'organisation au sein de l'entreprise est en effet au cœur de notre formation.

Nous avons également pu nous impliquer dans toutes les étapes d’une étude ergonomique : de l’observation des travailleurs jusqu’au choix du matériel à installer. Enfin, mon rôle de responsable du groupe m’a permis d’appliquer les connaissances acquises en gestions de projet. C’est aussi grâce à l’aide précieuse de nombreux enseignants de l’école que chaque membre de l’équipe a pu acquérir de nouvelles connaissances, que nous n’aurions sans doute pas connu sans ce projet.

Ce projet a également été une véritable aventure humaine très enrichissante sur un plan plus personnel. Chaque rencontre m’a permis d’en apprendre plus sur le handicap et toutes ces découvertes auront indéniablement un impact dans mon futur métier.

Quel conseil donneriez-vous aux étudiants qui n’ont pas encore participé à ce challenge?

Mon premier conseil est bien-entendu de s’engager dans l’aventure Solitudiant pour avoir la chance de vivre toutes les belles expériences que nous avons vécues. Nous nous sommes tous fortement investis dans notre équipe, car nous savions que chaque moment supplémentaire consacré à cette mission pouvait avoir un réel impact sur la vie quotidienne des travailleurs que nous avions rencontrés. L’annonce de notre deuxième place à ce challenge a été une véritable consécration de tout le travail que nous avions effectué durant l’année.

Une fois engagé dans le projet, il ne faut pas abandonner et rester motivé jusqu’au bout ! Nous avons tous été un petit peu perdus au début du challenge après la première visite, sans trop savoir ce que nous pourrions concrètement apporter à l’entreprise. Néanmoins, nous n’avons jamais baissé les bras et discuter avec les travailleurs a été un élément moteur dans la recherche de solutions. Nous avons tous désormais hâte de voir le résultat final dans l’entreprise adaptée d’Annonay en compagnie de tous les salariés.

Un moment qui vous a marqué particulièrement ?

Un des meilleurs moments du challenge a probablement été ce qui a suivi l’annonce de notre seconde place. Voir la vive émotion éprouvée par le directeur de l’EA a probablement été une de nos plus belles récompenses. Malgré la distance qui nous séparait, nous avons tout de même réussi à partager un fort moment de convivialité pour fêter cette réussite autour d’un apéritif en visio-conférence le soir-même … chacun chez soi !

 

Comme Maxence, vous êtes étudiants et vous avez l’envie de participer à un concours riche de sens ? Les inscriptions pour l’édition 2021 de notre challenge national SoliTudiant sont ouvertes !

Consultez toutes les projets en cours ou contactez Léa Depond au 07 52 64 81 33.

 

* ESAT = Etablissement ou Service d’Aide par le Travail

 

Hichem Sahraoui Ambassadeur Handimanager Handicap Travail Solidarite
Hichem Sahraoui Ambassadeur Handimanager Handicap Travail Solidarite

 Un ambassadeur handimanager nous parle de son expérience !

 

Étudiants ou professionnels en activité, nos ambassadeurs handimanagers sont le lien entre le secteur adapté et le monde de l’entreprise. Formés aux enjeux du handicap en entreprise par l'organisme de formation Companieros, ces acteurs et actrices du changement mènent, aux côtés de l’association Handicap Travail Solidarité, des actions dans toute la France.

Leur objectif : contribuer à l'insertion professionnelle des personnes en situation de handicap. Animer des sensibilisations au handicap, faire connaître le Challenge SoliTudiant ou accompagner des étudiants dans ce cadre, mais aussi sensibiliser leur entourage personnel et professionnel au handicap… Leurs missions sont variées.

Parmi eux, Hichem Sahraoui nous témoigne de son expérience de mentor lors du Challenge SoliTudiant. Rencontre.

Pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?
Je m'appelle Hichem Sahraoui. Je suis élève ingénieur en Informatique et Réseaux, en dernière année à l'INSA Toulouse. En parallèle, je suis élu étudiant et passionné de natation.

Depuis combien de temps êtes-vous ambassadeur handimanager ?
J'entame ma deuxième année, avec toujours autant de plaisir et d’enthousiasme.

Pourquoi et comment êtes-vous devenu ambassadeur handimanager ?
J'ai suivi le parcours handimanagement proposé par Companieros via la Fondation INSA. C'est à la suite de cette formation que j'ai souhaité prolonger mon engagement en faisant profiter mes compétences au profit du plus grand nombre. Devenir ambassadeur handimanager est une très belle occasion pour aider et conseiller des étudiants motivés et engagés.

Comment avez-vous apporté votre aide ?
J'ai suivi une équipe de deux étudiantes, Irène et Maëlys, qui ont pour projet d’implanter des ruches au sein de l'ESAT Maniban à Blagnac (31). À travers des points réguliers en visio (Covid19 oblige), mon rôle a principalement consisté à les amener à prendre du recul, en leur apportant un regard extérieur sur leur projet. En les écoutant et les conseillant, je les ai accompagnées jusqu'à la finale, en relisant leur dossier et en leur donnant des astuces pour l'ultime présentation. Félicitations à elles pour leur magnifique travail.

Quels conseils donneriez-vous à des personnes qui souhaiteraient s’engager en faveur du handicap ?
Je leur conseillerais en premier lieu de ne pas hésiter à franchir le pas et d'oser. La question du handicap nous concerne tous directement. Nous avons la possibilité d'aider directement au travers de projets porteurs de sens, et ce via quelques heures par mois. Donner un regard critique, des astuces et retours constructifs sera très utile pour l'équipe, qui ainsi pourra proposer un projet abouti et contribuer à changer la vie des membres de l'ESAT et de la communauté.


Vous souhaitez en savoir plus sur notre réseau d'ambassadeurs ?

Consultez notre rubrique : https://www.hts-france.org/agir-avec-nous/devenir-ambassadeur ou contactez Léa Depond au 07 52 64 81 33.

 

SoliShop.fr - e-boutique handi-solidaire

Découvrez comment soutenir le handicap par l’achat solidaire !

SoliShop.fr, est une boutique en ligne dédiée aux produits handi-solidaires lancée par HTS en 2016. Cette marketplace permet aux EA/ESAT* de vendre les produits fabriqués par leurs travailleurs handicapés dans toute la France et permet à tous de soutenir le secteur adapté et protégé par l'achat en ligne et de favoriser ainsi l'intégration par l'emploi des personnes en situation de handicap !
*Entreprises Adaptées / Établissement et Services d'Aide par le Travail

Visitez notre e-boutique solidaire

Plus de 400 produits sont représentés, allant de l’épicerie fine à la décoration d’intérieur sans oublier les produits de bien-être et les fournitures de bureau. Des produits variés et de qualité tous fabriqués par des EA/ESAT. Notre site permet de rapprocher le secteur du handicap et les consommateurs grâce à des produits locaux, artisanaux et engagés.  

En voici quelques exemples :

  bebe  chocolats vin 
Bar à plantes - bois recyclé Lot de deux masques tissus Cadillac Côtes de Bordeaux Rouge
Réalisé à partir de bois de palette recyclé. 3 pots et 3 plantes assorties, à poser ou à suspendre selon vos envies ! Une multitude de choix aux couleurs unis ou imprimés, assortis à votre tenue, ces masques 100% coton vous sont proposé par l'ESAT Ménilmontant. Cuvée Spéciale 2013. Produit du terroir
Grand Vin de Bordeaux élevé en fût de chêne pendant 12 mois.
L’abus d’alcool est dangereux pour la santé.
Je fonce J'en profite Voir le produit

 

Et en exclusivité pour vous, SoliShop se met à la page avec le "SoliMag", l'actualité des produits handi-fabriqués en France. Découvrez à travers ses articles (zoom, portrait, information) l'univers du secteur du travail protégé et adapté et surtout le savoir-faire et les compétences des travailleurs en situation de handicap.

Je découvre les actus

Signature du partenariat HTS/Companieros

HTS et Companieros unissent leurs forces pour aller plus loin dans la sensibilisation des étudiants au handicap

Une ambition commune et des moyens d’actions complémentaires

Notre association reconnue d’intérêt général a vu le jour en 2013. Son objectif est de développer l'insertion par le travail et par la vie sociale et artistique des personnes en situation de handicap via, entre autres, un soutien aux structures adaptées et protégées qui les emploient.
Figure emblématique des actions d’HTS, Solitudiant est un challenge étudiant national au profit de l’emploi en ESAT (Établissements et Services d’Aide par le Travail) et en EA (Entreprises Adaptées).
Via des études riches et variées, le challenge présente un objectif double : aider les EA-ESAT à se développer et sensibiliser les étudiants, futurs décideurs, aux problématiques et enjeux des EA-ESAT.

logos Companieros et label HANDIMANAGER

Companieros agit principalement par des démarches de questionnement des managers et futurs managers sur leur responsabilité personnelle, professionnelle et sociétale.
Companieros forme depuis 14 ans, à travers le programme « Handimanagement », les étudiants des grandes écoles à l’intégration professionnelle des personnes handicapées.
Le SPOC (Small Private Online Course) « Handimanagement » est un parcours d’apprentissage en ligne et en communauté, d’une durée de 7h30 réparties sur 1 à 2 mois. C’est un format souple, facile à suivre, riche et adapté à l’emploi du temps des étudiants.
Par « cordées » de 10, les étudiants suivent ainsi un parcours digital de questionnement collectif.

 

Le SPOC pour compléter SoliTudiant ; SoliTudiant pour compléter le SPOC

HTS souhaitait enrichir SoliTudiant d’une formation numérique des étudiants sur la thématique du Handicap. Avec le recours au SPOC de Companieros, nous pouvons dès maintenant proposer aux écoles et aux étudiants une « formation action » qui va au-delà de la formation théorique pour créer une immersion concrète au sein du handicap et du secteur adapté et protégé.
Concrètement, cela signifie que les équipes engagées dans le challenge SoliTudiant pourront suivre le SPOC de Companieros - si elles le souhaitent - et ainsi obtenir le label « handi management » et rejoindre la communauté Companieros des « Transformers engagés ».

De même, les cordées de Companieros pourront s’investir dans le challenge SoliTudiant - si elles le souhaitent - et ainsi apporter leurs compétences aux EA-ESAT.

Une entreprise sponsor de chaque groupe

Chaque groupe sera sponsorisé par une entreprise qui permettra à 10 étudiants de vivre cette formation-action complète.
Via ce soutien, l’entreprise permet à la fois la formation d’une cordée de 10 étudiants et l’aide concrète au développement d’une EA ou d’un ESAT. Elle œuvre donc en une seule action sur 3 volets : son image employeur, sa Responsabilité Sociale d’Entreprise et sa politique handicap.

Contact

HTS/Challenge SoliTudiant
solitudiant@hts-france.org
07 52 64 81 33