Equipe Maxence Denu Challenge etudiant SoliTudiant 2020 ecole ingenieur Grenoble INP
Maxence Denu et toute l'équipe de l'INP Grenoble

Rencontre avec Maxence, lauréat du Challenge SoliTudiant 2020

 

Equipe Maxence Denu Challenge SoliTudiant 2020Organisé tous les ans par l’association Handicap Travail Solidarité, le challenge SoliTudiant met en relation les étudiants et les structures employant des personnes en situation de handicap. Ensemble, ils réalisent une étude pour répondre au besoin d’une entreprise adaptée ou d’un ESAT*. Promouvoir des produits handi-fabriqués, développer de nouvelles filières ou résoudre une problématique interne... Les sujets sont variés. Mais toujours dans le même objectif : contribuer à l’emploi des personnes en situation de handicap.


Actuellement en école d’ingénieur à Grenoble, Maxence Denu a participé au concours cette année, avec son équipe. Il témoigne de son expérience lors de cette édition un peu particulière, réalisée en visio-conférence en raison de la Covid-19. Rencontre.

 

 

Pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?

Je m’appelle Maxence DENU, j’ai 21 ans et je suis originaire d’Alsace. Je suis actuellement élève en deuxième année à l’école d’ingénieur Grenoble INP - Génie industriel, dans la filière « ingénierie de la chaîne logistique ».

J’ai eu la chance de participer au challenge Solitudiant lors de l’édition 2019/2020 avec 4 autres étudiantes de ma promotion : Clémence PICOT, Manon HASSELOT, Sana YAGOUB et Tassadit OURZIK.

Je suis également bénévole depuis peu sur mon temps libre dans une association qui promeut l’accès pour tous aux nouvelles technologies.

Qu’est-ce qui vous a motivé à participer au challenge SoliTudiant ?

J’ai découvert ce challenge grâce à un enseignant chercheur à Grenoble INP – Génie Industriel, Guillaume THOMANN, et j'ai immédiatement été séduit par la possibilité de découvrir un secteur que je ne connaissais que trop peu, celui des entreprises adaptées.

Être sensibilisé aux conditions de travail des personnes en situation de handicap m’a également semblé important pour enrichir mon profil. Il s’agissait pour moi d’utiliser mes diverses connaissances à travers une mission concrète pour aider des travailleurs, et peut-être même avoir un impact réel sur une entreprise en remportant le challenge.

Quel était votre sujet d'études?

Nous avons travaillé en partenariat à l’EA d’Annonay, et plus particulièrement sur deux de leurs activités : la découpe de cuir avec des presses hydrauliques et les fermetures à glissière pour la maroquinerie de luxe.

Nos premières observations et discussions avec les salariés nous ont amené à travailler sur l’optimisation des flux au sein de l’atelier et apporter plus de bien-être aux salariés dans leurs tâches quotidiennes. Concrètement, nous avons proposé un réaménagement total d’une majeure partie de l’atelier, ainsi que des investissements dans du matériel ergonomique pour répondre à nos deux objectifs.

Quel a été votre rôle ?

J’ai occupé le poste de chef de projet durant le challenge. J’ai principalement coordonné l’ensemble des efforts de chaque membre de l’équipe et je les ai accompagnés dans l’ensemble de la conception de la solution d’amélioration. J’ai également fait le lien tout au long du projet entre l’EA et notre équipe. Nous avons constamment pu compter sur les précieuses connaissances de chaque salarié et du directeur de l’EA, Didier BERTRAND, pour nous assurer que notre projet réponde bien aux besoins des travailleurs.

Que vous a apporté cette expérience ?

Ce projet a probablement été une des premières fois où j’ai pu appliquer aussi concrètement les enseignements théoriques que j'ai suivi à l'école. Le travail d'optimisation de l'organisation au sein de l'entreprise est en effet au cœur de notre formation.

Nous avons également pu nous impliquer dans toutes les étapes d’une étude ergonomique : de l’observation des travailleurs jusqu’au choix du matériel à installer. Enfin, mon rôle de responsable du groupe m’a permis d’appliquer les connaissances acquises en gestions de projet. C’est aussi grâce à l’aide précieuse de nombreux enseignants de l’école que chaque membre de l’équipe a pu acquérir de nouvelles connaissances, que nous n’aurions sans doute pas connu sans ce projet.

Ce projet a également été une véritable aventure humaine très enrichissante sur un plan plus personnel. Chaque rencontre m’a permis d’en apprendre plus sur le handicap et toutes ces découvertes auront indéniablement un impact dans mon futur métier.

Quel conseil donneriez-vous aux étudiants qui n’ont pas encore participé à ce challenge?

Mon premier conseil est bien-entendu de s’engager dans l’aventure Solitudiant pour avoir la chance de vivre toutes les belles expériences que nous avons vécues. Nous nous sommes tous fortement investis dans notre équipe, car nous savions que chaque moment supplémentaire consacré à cette mission pouvait avoir un réel impact sur la vie quotidienne des travailleurs que nous avions rencontrés. L’annonce de notre deuxième place à ce challenge a été une véritable consécration de tout le travail que nous avions effectué durant l’année.

Une fois engagé dans le projet, il ne faut pas abandonner et rester motivé jusqu’au bout ! Nous avons tous été un petit peu perdu au début du challenge après la première visite, sans trop savoir ce que nous pourrions concrètement apporter à l’entreprise. Néanmoins, nous n’avons jamais baissé les bras et discuter avec les travailleurs a été un élément moteur dans la recherche de solutions. Nous avons tous désormais hâte de voir le résultat final dans l’entreprise adaptée d’Annonay en compagnie de tous les salariés.

Un moment qui vous a marqué lors de ce challenge ?

Un des meilleurs moments du challenge a probablement été ce qui a suivi l’annonce de notre seconde place. Voir la vive émotion éprouvée par le directeur de l’EA a probablement été une de nos plus belles récompenses. Malgré la distance qui nous séparait, nous avons tout de même réussi à partager un fort moment de convivialité pour fêter cette réussite autour d’un apéritif en visio-conférence le soir-même … chacun chez soi !

 

Comme Maxence, vous êtes étudiants et vous avez l’envie de participer à un concours riche de sens ? Les inscriptions pour l’édition 2021 de notre challenge national SoliTudiant sont ouvertes !

Consultez toutes les projets en cours ou contactez Léa Depond au 07 52 64 81 33.

 

* ESAT = Etablissement ou Service d’Aide par le Travail

 

Hichem Sahraoui Ambassadeur Handimanager Handicap Travail Solidarite

 Un ambassadeur handimanager nous parle de son expérience !

 

Photo Hichem Sahraoui min 1Étudiants ou professionnels en activité, nos ambassadeurs handimanagers sont le lien entre le secteur adapté et le monde de l’entreprise. Formés aux enjeux du handicap en entreprise par l'organisme de formation Companieros, ces acteurs et actrices du changement mènent, aux côtés de l’association Handicap Travail Solidarité, des actions dans toute la France.

Leur objectif : contribuer à l'insertion professionnelle des personnes en situation de handicap. Animer des sensibilisations au handicap, faire connaître le Challenge SoliTudiant ou accompagner des étudiants dans ce cadre, mais aussi sensibiliser leur entourage personnel et professionnel au handicap… Leurs missions sont variées.

Parmi eux, Hichem Sahraoui nous témoigne de son expérience de mentor lors du Challenge SoliTudiant. Rencontre.

Pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?
Je m'appelle Hichem Sahraoui. Je suis élève ingénieur en Informatique et Réseaux, en dernière année à l'INSA Toulouse. En parallèle, je suis élu étudiant et passionné de natation.

Depuis combien de temps êtes-vous ambassadeur handimanager ?
J'entame ma deuxième année, avec toujours autant de plaisir et d’enthousiasme.

Pourquoi et comment êtes-vous devenu ambassadeur handimanager ?
J'ai suivi le parcours handimanagement proposé par Companieros via la Fondation INSA. C'est à la suite de cette formation que j'ai souhaité prolonger mon engagement en faisant profiter mes compétences au profit du plus grand nombre. Devenir ambassadeur handimanager est une très belle occasion pour aider et conseiller des étudiants motivés et engagés.

Comment avez-vous apporté votre aide ?
J'ai suivi une équipe de deux étudiantes, Irène et Maëlys, qui ont pour projet d’implanter des ruches au sein de l'ESAT Maniban à Blagnac (31). À travers des points réguliers en visio (Covid19 oblige), mon rôle a principalement consisté à les amener à prendre du recul, en leur apportant un regard extérieur sur leur projet. En les écoutant et les conseillant, je les ai accompagnées jusqu'à la finale, en relisant leur dossier et en leur donnant des astuces pour l'ultime présentation. Félicitations à elles pour leur magnifique travail.

Quels conseils donneriez-vous à des personnes qui souhaiteraient s’engager en faveur du handicap ?
Je leur conseillerais en premier lieu de ne pas hésiter à franchir le pas et d'oser. La question du handicap nous concerne tous directement. Nous avons la possibilité d'aider directement au travers de projets porteurs de sens, et ce via quelques heures par mois. Donner un regard critique, des astuces et retours constructifs sera très utile pour l'équipe, qui ainsi pourra proposer un projet abouti et contribuer à changer la vie des membres de l'ESAT et de la communauté.


Vous souhaitez en savoir plus sur notre réseau d'ambassadeurs ?

Consultez notre rubrique : https://www.hts-france.org/agir-avec-nous/devenir-ambassadeur ou contactez Léa Depond au 07 52 64 81 33.

 

Le monde étudiant s’engage pour le handicap !

Jeudi 25 juin 2020, le jury du challenge SoliTudiant a désigné les 3 équipes lauréates et le coup de coeur de la 5ème édition. Ce concours étudiant national, organisé par l’association Handicap Travail Solidarité, permet à des ESAT/EA* et à des groupes d’étudiants de réaliser ensemble un projet pour améliorer les conditions de travail et développer l’emploi des personnes en situation de handicap. À la clé, Jusqu’à 30 000 € de dotation pour les structures lauréates afin de mettre en place les projets.

Lors de la finale du 25 juin qui s’est déroulée en visio-conférence, les 6 groupes finalistes ont présenté leurs projets au jury composé de professionnels des structures partenaires de l’événement et d’acteurs du handicap (Malakoff Humanis, RS Components, Companieros, Réseau GESAT, ANDICAT, CCAH, KYPSELI, ADAPEI 35). À l’issue de cette journée, le jury a choisi d’attribuer une dotation (entre 5 000€ et 30 000€) aux 4 équipes ayant présenté les projets les plus aboutis, les plus impactants et les plus viables :

1er prix : l’ECAM Rennes - Louis de Broglie et TALENT’EA (56)

Dotation financière de 30 000 €

Ecam Rennes

 

 

Pour le projet : « Adaptation d’un atelier électronique (pédagogie et production) à des personnes en situation de handicap ». La mission des étudiants consistait à apporter des solutions techniques à TALENT’EA dans le cadre d’un projet de création d’un atelier pédagogique et de production en électronique. Les étudiants avaient pour objectifs de mettre en place une activité stable et durable sur l’année, d’étendre les activités dans le domaine de l’électronique et de créer une formation inclusive, destinée à des personnes en situation d’handicap, pour travailler en ESAT/EA ou en milieu ordinaire. La dotation va donc permettre à TALENT’EA de financer la création d’un premier atelier de sous-traitance électronique au sein de l’ESAT.

> Document de travail de l'équipe d'étudiants de l'ECAM de Rennes.

 

2ème prix : l’Institut polytechnique de Grenoble et l’EA-Annonay, Adapei (07)

Dotation financière de 25 000 €

 Sans titre 2

Pour le projet : « Optimisation des flux et du bien-être des salariés ». La mission des étudiants consistait à améliorer la gestion interne des flux globaux de l’EA pour optimiser les déplacements des salariés en situation d’handicap et donc d’améliorer leurs conditions de travail. Grâce à leur regard extérieur et leur analyse des besoins et des difficultés rencontrées par les salariés, les étudiants ont su apporter des solutions concrètes pour réorganiser les ateliers. La dotation va donc permettre à l’EA Annonay de financer l’achats de matériaux ergonomiques et d’initier les travaux nécessaires.

L’équipe d’étudiants de l’Institut polytechnique de Grenoble dans les ateliers de l’EA Annonay. <

 

 

3ème prix : l’Université Paris Dauphine/IRTS Parmentier et l’ESAT Viala-Bastille, Les ailes déployées (75)

Dotation financière de 20 000 €

ESAT Viala Bastille Pour le projet : « Revalorisation du pôle Création de l’ESAT ». La mission des étudiants consistait à créer une nouvelle gamme de produits pour revaloriser le Pôle création et les compétences des travailleurs. Le groupe d’étudiants, après s’être appuyé sur les entretiens menés auprès des travailleurs de l’ESAT et sur les résultats de leur étude de marché, a décidé de proposer le lancement de la production et de la commercialisation d’une gamme de thés et de tisanes biologiques. La dotation va donc notamment permettre à l’ESAT Viala-Bastille de financer une partie des machines nécessaires au conditionnement de ces produits.

 

> Une partie de l’équipe du pôle Création de l’ESAT Viala-Bastille.

 

 

Prix coup de coeur de la transition écologique handi-solidaire : l’Icam site de Toulouse et l’ESAT Maniban, L'Arche en Pays Toulousain (31)

Dotation financière de 5 000 €Sans titre 1

Pour le projet : « Comment concilier les abeilles et les Hommes ? ». La mission des étudiantes consistait à construire un environnement respectueux des abeilles tout en impliquant les travailleurs handicapés. Pour cela, elles ont réfléchi à l’implantation de 3 nouvelles ruches et à la plantation de fleurs au sein de l’ESAT pour créer une activité pérenne autour du travail des abeilles (entretien des ruches, récolte du miel, etc.). Les étudiantes ont également conçu des supports d’informations en suivant la méthode FALC (Facile A Lire et à Comprendre) afin que les personnes accueillies au sein de la structure puissent apprendre le fonctionnement des abeilles. La dotation va donc permettre à l’ESAT Maniban de lancer ce projet.

Les deux étudiantes de l’Icam site de Toulouse devant les ruches installées à l’ESAT Maniban. <

 

Avec le soutien de

  bebe   bebe   bebe   bebe   bebe   bebe   bebe

Le mécénat de compétences avec Handicap Travail Solidarité !

 Depuis mai 2019, Pascal Hollville, salarié chez Orange, s’est engagé dans une démarche de mécénat de compétences avec HTS en tant qu’Ambassadeur Handimanager. Ce mécénat de compétences lui permet de mettre à profit son expérience professionnelle au service de personnes en situation de handicap et des structures du secteur adapté et protégé qui les emploient.

Grâce au Temps Partiel Senior (TPS) proposé à Pascal par la fondation Orange, il nous a rejoint pour nous épauler et soutenir le Challenge SoliTudiant – Handimanagement, ainsi que tous les projets d’Handicap Travail Solidarité. Labellisé Handimanager en 2013 avec l’organisme de formation Companieros, et salarié chez Orange en Gironde depuis plus de 20 ans, il a décidé de s’investir à son échelle pour le handicap et favoriser la transmission, l’échange et le partage.

Ses différentes expériences professionnelles et personnelles témoignent de son implication pour l’insertion des personnes en situation de handicap. Ainsi, sa carrière de coureur cycliste s’est achevée par du tandem Handisport avec un non voyant, sportif de haut niveau, kinésithérapeute de son métier, et « moteur de tant de joie » comme il l’écrit lui-même. Durant sa carrière chez Orange, il a encadré un stagiaire en situation de handicap moteur lourd, et nous raconte cette rencontre comme « une formidable expérience pour son équipe et pour [lui-même] », mais qu'il a pu noter aussi « le chemin à parcourir ».

Le mécénat de compétences est une tendance grandissante au sein des entreprises, et ce soutien est d’ailleurs approuvé par les pouvoirs publics, puisqu’il donne droit à des réductions fiscales. Grâce à ce dispositif, les entreprises ont la possibilité de proposer à leurs collaborateurs d’accorder une partie de leur temps de travail à des associations à vocation culturelle, sociale et humanitaire.

En tant qu’association, HTS bénéficie du mécénat de compétences et permet à des professionnels de contribuer à édifier une société qui donne du travail à chacun et notamment aux personnes en situation de handicap. Notre partenariat avec l’organisme de formation Companieros nous a permis d’étendre le réseau des Ambassadeurs et Ambassadrices Handimanagers à qui nous proposons des missions concrètes, tels que l’accompagnement d’étudiants dans la réalisation du Challenge Handimanagement-SoliTudiant ou l’animation d’une Sensibilisation au handicap. Pascal est le premier de nos ambassadeurs à bénéficier du mécénat de compétences.

Pour que votre label soit plus qu’une certification, participez à votre façon au projet que nous vous proposons et construisez votre propre histoire !

Rejoignez-nous vite, et vivez une aventure humaine inédite : https://hts-france.org/l-association/nous-contacter

Webdocumentaire : Autisme, les premiers signes


Nous vous proposons aujourd’hui de visionner un web documentaire, réalisé par Benjamin Laurent et Claire Martin à l’occasion de la journée mondiale de l’autisme qui s’est déroulé le 2 avril 2019.

L’autisme, ou troubles du spectre de l’autisme (TSA), est un trouble neuro-développemental qui affecte les compétences de communications, et les interactions sociales. Ce handicap est peu connu de tous, pourtant la prévalence est estimée à 700 000 personnes en France.

Pour les parents, il est souvent difficile de déceler l’autisme chez son enfant, il est donc important de reconnaître les signes le plus tôt possible afin de permettre à l’enfant de s’épanouir et d’être autonome. Plus il est décelé tôt plus cela permettra aux parents et à l’enfant, de mettre en place des aménagements efficaces ainsi qu’un accompagnement personnalisé en fonction de ses besoins.

Nous vous proposons de découvrir à travers ce reportage, quels sont les signes de l’autisme, comment les repérer facilement, comme agir face à un enfant TSA, et qui sont les personnes qui peuvent vous accompagner, si vous aussi un jour vous vous retrouvez dans cette situation.

Ce documentaire en ligne présente les regards croisés des chercheurs, associations, professionnels experts dans ce domaine et de parents en Europe, en mêlant des interviews, des témoignages et des conseils.

Pour visionner le documentaire c’est ici : https://www.autisme-les-premiers-signes.org/

Intéressé par l’intégration professionnelle des personnes en situation de handicap ? Si vous avez été formé par Companieros pour être Handimanager, si vous souhaitez vous investir en tant que bénévole sur le handicap en dehors de votre entreprise, rejoignez-nous et devenez ambassadeur Handimanager !

 

Source : http://www.autisme-france.fr/offres/doc_inline_src/577/Webdocumentaires-Autisme-Les_premiers_signes-CP.pdf

 

Qu’est-ce que le référent handicap en entreprise ?

Depuis la loi Avenir professionnel du 5 septembre 2018, les entreprises employant au moins 250 salariés doivent désigner un référent « chargé d'orienter, d'informer et d'accompagner les personnes en situation de handicap ». Dans de nombreuses structures, le référent Handicap existe déjà mais il peut porter d’autres noms : responsable de mission handicap, chargé de mission handicap, référent ou responsable diversité, etc.

Il s’agit d’une personne-ressource, qui fait le lien entre tous les acteurs pour faciliter l’intégration des employés en situation de handicap, qu’ils soient en poste depuis des années ou nouvellement embauchés. Ses missions dépendent en grande partie de son poste, qui peut être au sein de la DRH ou ailleurs. Elle va par exemple accompagner la mise en place d’aménagements de temps ou faciliter les démarches administratives, tel que l’établissement ou le renouvellement de la reconnaissance en qualité de travailleur handicapé (RQTH). Elle a aussi pour mission de mettre en place des formules de sensibilisation en entreprise (événement, formation…). A noter qu’en ce moment et jusqu’au 31 mars, les professionnels sont invités à répondre à une enquête en ligne lancée par l’Agefiph sur les référents handicap.

Intéressé par l’intégration professionnelle des personnes en situation de handicap ? Si vous avez été formé par Companieros pour être Handimanager, si vous souhaitez vous investir en tant que bénévole sur le handicap en dehors de votre entreprise, rejoignez-nous et devenez ambassadeur Handimanager !

SoliShop.fr - e-boutique handi-solidaire

Découvrez comment soutenir le handicap par l’achat solidaire !

SoliShop.fr, est une boutique en ligne dédiée aux produits handi-solidaires lancée par HTS en 2016. Cette marketplace permet aux EA/ESAT* de vendre les produits fabriqués par leurs travailleurs handicapés dans toute la France et permet à tous de soutenir le secteur adapté et protégé par l'achat en ligne et de favoriser ainsi l'intégration par l'emploi des personnes en situation de handicap !
*Entreprises Adaptées / Établissement et Services d'Aide par le Travail

Visitez notre e-boutique solidaire

Plus de 400 produits sont représentés, allant de l’épicerie fine à la décoration d’intérieur sans oublier les produits de bien-être et les fournitures de bureau. Des produits variés et de qualité tous fabriqués par des EA/ESAT. Notre site permet de rapprocher le secteur du handicap et les consommateurs grâce à des produits locaux, artisanaux et engagés.  

En voici quelques exemples :

  bebe  chocolats vin 
Bar à plantes - bois recyclé Lot de deux masques tissus Cadillac Côtes de Bordeaux Rouge
Réalisé à partir de bois de palette recyclé. 3 pots et 3 plantes assorties, à poser ou à suspendre selon vos envies ! Une multitude de choix aux couleurs unis ou imprimés, assortis à votre tenue, ces masques 100% coton vous sont proposé par l'ESAT Ménilmontant. Cuvée Spéciale 2013. Produit du terroir
Grand Vin de Bordeaux élevé en fût de chêne pendant 12 mois.
L’abus d’alcool est dangereux pour la santé.
Je fonce J'en profite Voir le produit

 

Et en exclusivité pour vous, SoliShop se met à la page avec le "SoliMag", l'actualité des produits handi-fabriqués en France. Découvrez à travers ses articles (zoom, portrait, information) l'univers du secteur du travail protégé et adapté et surtout le savoir-faire et les compétences des travailleurs en situation de handicap.

Je découvre les actus

Signature du partenariat HTS/Companieros

HTS et Companieros unissent leurs forces pour aller plus loin dans la sensibilisation des étudiants au handicap

Une ambition commune et des moyens d’actions complémentaires

Notre association reconnue d’intérêt général a vu le jour en 2013. Son objectif est de développer l'insertion par le travail et par la vie sociale et artistique des personnes en situation de handicap via, entre autres, un soutien aux structures adaptées et protégées qui les emploient.
Figure emblématique des actions d’HTS, Solitudiant est un challenge étudiant national au profit de l’emploi en ESAT (Établissements et Services d’Aide par le Travail) et en EA (Entreprises Adaptées).
Via des études riches et variées, le challenge présente un objectif double : aider les EA-ESAT à se développer et sensibiliser les étudiants, futurs décideurs, aux problématiques et enjeux des EA-ESAT.

logos Companieros et label HANDIMANAGER

Companieros agit principalement par des démarches de questionnement des managers et futurs managers sur leur responsabilité personnelle, professionnelle et sociétale.
Companieros forme depuis 14 ans, à travers le programme « Handimanagement », les étudiants des grandes écoles à l’intégration professionnelle des personnes handicapées.
Le SPOC (Small Private Online Course) « Handimanagement » est un parcours d’apprentissage en ligne et en communauté, d’une durée de 7h30 réparties sur 1 à 2 mois. C’est un format souple, facile à suivre, riche et adapté à l’emploi du temps des étudiants.
Par « cordées » de 10, les étudiants suivent ainsi un parcours digital de questionnement collectif.

Le SPOC pour compléter SoliTudiant ; SoliTudiant pour compléter le SPOC

HTS souhaitait enrichir SoliTudiant d’une formation numérique des étudiants sur la thématique du Handicap. Avec le recours au SPOC de Companieros, nous pouvons dès maintenant proposer aux écoles et aux étudiants une « formation action » qui va au-delà de la formation théorique pour créer une immersion concrète au sein du handicap et du secteur adapté et protégé.
Concrètement, cela signifie que les équipes engagées dans le challenge SoliTudiant pourront suivre le SPOC de Companieros - si elles le souhaitent - et ainsi obtenir le label « handi management » et rejoindre la communauté Companieros des « Transformers engagés ».

De même, les cordées de Companieros pourront s’investir dans le challenge SoliTudiant - si elles le souhaitent - et ainsi apporter leurs compétences aux EA-ESAT.

Une entreprise sponsor de chaque groupe

Chaque groupe sera sponsorisé par une entreprise qui permettra à 10 étudiants de vivre cette formation-action complète.
Via ce soutien, l’entreprise permet à la fois la formation d’une cordée de 10 étudiants et l’aide concrète au développement d’une EA ou d’un ESAT. Elle œuvre donc en une seule action sur 3 volets : son image employeur, sa Responsabilité Sociale d’Entreprise et sa politique handicap.

Contact

HTS/Challenge SoliTudiant - Emmanuelle
solitudiant@hts-france.org
07 52 64 81 33