logo solistarter

 

BANWEB 01

 

Qu’est-ce que le crowdfunding ?

Le crowdfunding signifie littéralement « financement par la foule », mais sa traduction française est le financement participatif. Son principe est simple : faire appel au public, sans l’intermédiaire d’un établissement financier, pour financer un projet.

Concrètement, les porteurs de projets sont mis en relation avec les internautes sur des plateformes de crowdfunding. Les porteurs de projets doivent « mener campagne » pour mobiliser leurs connaissances et attirer de nombreux contributeurs sur la plateforme. Dans cette dynamique de campagne, les réseaux sociaux jouent un rôle essentiel.

Au-delà de l’aspect financier, le crowdfun­ding rassemble des individus autour d’un projet humain, une aventure collective. Il est fondé sur l’idée que les petits efforts cumulés permettent la réalisation de grands projets. L’histoire récente du crowdfunding montre que cette idée se concrétise !

Il existe trois modes de financement participatif : le don, le prêt (crowdlen­ding) et l’investissement en capital (equity crowdfunding).

Le financement participatif par les dons est parfaitement adapté au financement de projets à vocation solidaire. C’est la raison pour laquelle, nous en sommes convaincus, les projets portés par les acteurs de l’insertion des personnes en situation de handicap susciteront la mobilisation des internautes.

Comment fonctionne le financement participatif par les dons ?

L’internaute apporte sa contribution à la réalisation d’un projet sous la forme d’un don, qui est par définition désintéressé. Il ne détient aucun droit sur le porteur de projet ; il ne devient donc pas actionnaire si le porteur de projet est une entreprise.

Il peut toutefois, selon les cas, bénéficier d’une contrepartie offerte par le porteur de projet. Cette contrepartie a une valeur symbolique (sa valeur est d’ailleurs plafonnée à 25% du montant du don), mais c’est un moyen pour le porteur de projet de remercier ses contributeurs ainsi qu’un moyen, pour le donateur, de bénéficier d’un avantage bien mérité !

Que le don soit effectué avec ou sans contrepartie, il reste désintéressé. Il est en revanche légitime que le donateur soit en retour informé de l’utilisation qui est faite de sa contribution. Le rôle des plateformes de crowdfunding est (entre autres) de veiller à la sélection des projets et de garantir la meilleure transparence vis-à-vis des contributeurs.

Le don repose sur la confiance. La transparence est indispensable à la relation de confiance entre le donateur et le porteur de projet !

Découvrez un exemple de campagne de dons avec contreparties


Quels avantages à lancer une campagne ?

Lancer une campagne de financement participatif, ce n’est pas seulement un moyen de financer un projet. C’est également l’opportunité de mieux le structurer, de renforcer ou créer des liens avec une communauté, fédérer les parties prenantes et développer la notoriété et l’image de ma structure.

campagne solistarter